Fou l’amour {Yves Pinguilly}

♥ Le mercredi, c’est aussi permis… d’Aimer, avec un Grand A… ♥

Fou l'amour0

 

Hello les jeunes !

C’est l’été et le joyeux Greg, 17 ans,  va passer 2 mois chez ses grands parents avant de s’envoler vers les Etats-Unis pour un séjour linguistique. Il est passionné par sa lecture en cours « Elle et la route 66 » et ne peut cesser d’y laisser perdre ses pensées.

C’est en allant rendre visite à son arrière grand-mère à la maison de retraite, qu’il fera la rencontre de Rosine, une jolie infirmière de 35 ans. Non sans porter de gants, cette femme mariée à un expatrié trop souvent absent, lui demandera un jour de lui tailler sa haie.. Ha ah. !

Et voilà une histoire qu’on imagine sans lendemain, qui débutera sur le sable chaud de Bretagne. Entre eux deux, c’est l’amour fou, surtout pour Greg. Elle est plus évasive, reste discrète sur ses sentiments. Très vite et sans hésitations, leur idylle se déroulera dans l’eau salée, au milieu des repas en amoureux, de bon vin et de gros câlins.

J’avais pris ce roman car le sujet m’interpellait beaucoup et soyons honnête, me touchait de très près. C’est un roman « jeunesse », fin adolescence, à une époque charnière où l’on se pose des questions sur l’amour et la première fois – peut-être pas finalement.

Il m’a semblé que le sujet de la différence d’âge en amour, surtout l’homme plus jeune et encore un poil mineur, pouvait être un sujet sensible à explorer. Bien que pour ma part, il n’y ai pas à dramatiser la chose, j’attendais un peu plus de réflexions et de remise en questions.. Mais cela n’a pas l’air de perturber les deux tourtereaux plus que cela, Greg n’en fera d’ailleurs jamais allusion, pas d’hésitations. Une seule fois Rosine a paru être touchée par cette idylle car elle avoua un matin qu’« elle avait peur de leur relation ». Elle est bien plus bouleversée par l’histoire d’amour entre deux habitants de la maison de retraite. Aucune réflexion non plus sur l’adultère et pas d’émotions particulière au moment de la séparation. Au suivant. Est-ce moi finalement qui « pense » trop et prête trop d’attentions au jugement des autres ?

J’ai lu ce roman d’une traite et sans grande émotion : c’est une agréable lecture en soi, avec une histoire d’amourettes estivales mais qui au final, s’éloigne du sujet du résumé – selon moi. Même pour un roman jeunesse, l’auteur plane vraiment au dessus des sujets importants tels que l’adultère, la première fois et la différence d’âge. J’aurai jugé bon d’y insérer quelques prises de consciences, de les traiter un peu plus en profondeur afin que les jeunes dans ce cas puissent y puiser des avis qui les aident à dédramatiser ou à se positionner sur leur propre histoire. Mais dans ce cas, le roman est préconisé à partir de 9/10 ans.. je trouve cela bien trop juste tout de même..

Après, la vie n’est peut être pas si compliquée, vivons, tout simplement..

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

 

Résumé : On n est pas sérieux, quand on a dix-sept ans. Greg est amoureux et vit un premier et grand amour. Mais celle qu’il aime est beaucoup plus âgée que lui mais qu’importe. L’âge compte si peu ici que ce bel amour va côtoyer un autre amour, celui de deux personnes âgées qui se rencontrent alors qu’ils sont pensionnaires de la même maison de retraite…
Ce roman heureux répète à l’envie qu il n’y a pas d’âge pour vivre un grand amour. Les personnages de trois générations différentes sont une sorte de mémoire du monde. Chacun à sa manière tente de réinventer l’amour car tous devinent que personne ne peut se contenter de sa propre vie, se contenter du monde tel qu’il est…

Oskar Editeur ◊ 214 pages ◊ Nov 2011 ◊ 6.99€ broché

 

Publicités
Publié dans Les petits derniers...

Les petits derniers… #7

Une catégorie dont on se passerait bien tous.. mais qui fait quand même vachement plaisir, Avouons-le ! Voici les « Petits derniers » sur l’immense pile de Félicie et de sa buissonnière désormais (autant vous dire qu’on double la cata..).

Les Petits Derniers

Derniers arrivés jeunesse

 

Cette fois, c’est une pêche pour Elle et moi. Du jeunesse. Encore de la braderie..

⇓  ⇓  ⇓  ⇓  ⇓  ⇓

Texto à la mer de Sue Mayfield

Isabel passe ses derniers jours de vacances en Écosse. La beauté des paysages ne suffit pas à faire oublier à la jeune fille qu’elle vient de se faire plaquer. Par SMS ! Pour la réconforter, sa sœur, Alice, glisse un mot dans une bouteille, qu’elle jette à la mer. Le message est clair :  » Si vous êtes un gars potable, qui ne soit ni un tueur en série, ni un égocentrique sans âme, ni un fan de Britney Spears, vous êtes prié de contacter Isabel Bright… « . Un jour, elle reçoit une lettre d’un certain Duncan, qui vit sur une île minuscule. II a retrouvé la bouteille, et s’adresse à elle sur un ton amusé et amical qui n’est pas sans la séduire…
Seulement, Isabel hésite. Et si elle était encore amoureuse de son ex, le beau ]amie ? Surtout que, depuis qu’ils jouent ensemble dans La Tempête de Shakespeare, il ne cesse de lui faire des avances…

 

∴ ∴ ∴ ∴ ∴ ∴

 

Fou l’amour d’Yves Pinguilly

On n est pas sérieux, quand on a dix-sept ans. Greg est amoureux et vit un premier et grand amour. Mais celle qu il aime est beaucoup plus âgée que lui mais qu’importe. L’âge compte si peu ici que ce bel amour va côtoyer un autre amour, celui de deux personnes âgées qui se rencontrent alors qu’ils sont pensionnaires de la même maison de retraite…
Ce roman heureux répète à l’envie qu il n y a pas d’âge pour vivre un grand amour. Les personnages de trois générations différentes sont une sorte de mémoire du monde. Chacun à sa manière tente de réinventer l’amour car tous devinent que personne ne peut se contenter de sa propre vie, se contenter du monde tel qu il est…

 

∴ ∴ ∴ ∴ ∴ ∴

 

Une histoire de sable de Benjamin Desmares

Quoi de plus déprimant que de passer des vacances d’hiver dans une petite station
balnéaire sinistre… avec ses deux parents plantés devant leurs ordinateurs pour cause de
travail ? En traînant dans les rues désertes, Jeanne fait la rencontre de deux frères vraiment
bizarres, habillés façon années 1980, plantés en permanence devant une maison
abandonnée…
Un roman fantastique émouvant, pour les jeunes ados.
∴ ∴ ∴ ∴ ∴ ∴
Plus qu’une vie de Kate Kae Myers
Les jumeaux Jocelyn et Jack ont grandi dans des foyers. La mort brutale et mystérieuse de
Jack dévaste sa sœur, qui se retrouve seule au monde. Bientôt elle reçoit de lui un message
crypté : persuadée qu’il est toujours en vie, elle prend contact avec leur ami Noah, qui va
l’aider dans ses recherches. Très vite les deux amis se rendent compte qu’ils ne sont pas les
seuls à chercher Jack. Un homme dangereux, effrayant, prêt à tout pour le retrouver, est sur
leur piste. Et plus bizarre encore, des incidents surnaturels surviennent. Jack est-il vivant ?
Pourquoi se cache-t-il ?

º º º º º º

 

Bon après réception/réflexion, l’Ado n’est pas plus emballée que ça… Mon bébé à les gouts qui changent !! Quant à moi, c’est « Fou l’amour » que j’ai attaqué très vite ; mon retour suit bientôt.

Et vous, ils vous tentent ? en connaissez vous l’un d’entre eux..  ?  Dites moi tout !

Bon dimanche à vous les copains lecteurs ..

Publié dans Mercredi c'est trop permis

Icebi, roi des dauphins bleus {Pascal Coatanlem}

Mercredi c’est permis ! Accompagné d’un bon cake au citron, ce livre ravira vos jeunes enfants ..

Icebi

Ce très joli petit livre jeunesse nous a été offert par l’auteur, lors du marché de Noël de Collioure, dans les Pyrénées Orientales (il y a de ça quelques années! ) . Un marché qui se passe dans la cour du Château, tous les ans et que nous ne manquions pour rien au monde ! Nous avions acheté un autre de ces livres et l’auteur très généreux, avait gâté ma buissonnière pour son anniversaire.

C’est un livre assez court, accompagné de jolies illustrations en noir et blanc, adapté aux très jeunes, ceux qui débutent dans la lecture.

Alors qu’elle se réfugie sur la plage pour laisser aller sa tristesse passagère, Oréa, une jeune fille, va rencontrer le roi des dauphins. L’imaginaire de l’auteur nous embarque alors au fond des océans, dans les clans des dauphins bleus. Au fil des jours, Icebi et Oréa vont se lier d’amitié. Ensemble, ils vont devoir combattre le fléau qui sévit : la pollution des océans.  Malgré le cas réel et concret de la protection de la mer, ici nous sommes totalement dans l’imaginaire, et l’auteur nous fera passer un merveilleux message.

Alors oui dans cette histoire, les dauphins parlent, les petites filles respirent sous l’eau.. mais cette fable est destinée à sensibiliser les enfants sur les devoirs des humains envers les océans et leurs habitants. Alors autant leur faire prendre conscience avec des choses qui leur parlent et les envoyer dans un monde très imaginaire et fantastique.

La buissonnière et moi avons vraiment beaucoup aimé ce petit livre et vous le recommandons vivement..

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Résumé : Oréa est une petite fille sensible qui lorsqu’elle est triste se rend sur son rocher fétiche pour déverser ses larmes dans la mer. Un jour, alors qu’elle est effondrée après avoir vu des enfants soldats à la télé, une voix l’interpelle au-dessous d’elle. Elle croit d’abord que la mer lui parle. Or il s’agit d’un dauphin… Un dauphin qui veut parler aux hommes pour qu’ils arrêtent de polluer les océans… Icebi, roi des dauphins bleus donne rendez-vous à Oréa et ses amis pour leur dévoiler son plan : il parlera aux Hommes lors du départ d’une course autour du monde à la voile, celle qui a lieu qu’une fois tous les sept ans…

◊ Editeur : Oskar ◊ 72 pages ◊ 6 – 8 ans ◊ Sortie : Septembre 2012 ◊