Chroniques Buissonnières #7

Bannière Lou

 

Je t'ai rêvé

 

Salut à toi !

Je te retrouve aujourd’hui pour te parler du roman de Francesca Zappia  « Je t’ai rêvé ».

Alexandra est schizophrène. Et elle a des cheveux rouges. Et quand elle était petite elle aimait libérer les homards des supermarchés. Mais sinon tout va bien dans le meilleur des mondes !… Non, plus sérieusement, Alexandra a été renvoyée de son lycée pour avoir tagué le sol du gymnase. Elle doit apprendre à se familiariser avec East Shoal, sa nouvelle école et essayer de paraitre « normale » pour que personne ne découvre sa schizophrénie. Ce qui, entre nous, est très difficile surtout quand on aperçoit un serpent se balader au plafond et qu’on est sensé de rien voir d’anormal ! Et puis il y a aussi ce mystérieux Miles qui lui rappelle quelqu’un dont elle n’est pas sûre de l’existence…

Alex et Miles vont devenir amis car ils sont les deux phénomènes étranges de leur lycée. Tout au long du roman, ils vont devoir affronter les coups bas des autres élèves. Alex, la narratrice, nous plongera dans ses doutes, ses craintes par rapport à sa maladie et ses dures révélations.

Clairement, il n’y a pas de points négatifs, malgré le sujet dur de la schizophrénie, j’ai adoré ce livre ! La fin m’a beaucoup surprise. Les révélations sur les visions d’Alex remettent en cause une partie de sa vie. Je me suis bien fais avoir par l’auteur car, d’une certaine manière, je m’étais identifiée à Alex et cette révélation m’a aussi beaucoup touché.

Sur ce, à plus tard, pour un nouveau retour de lecture !

 

Δ Δ Δ Δ Δ

 

Résumé : Vous, les gens normaux, êtes tellement habitués à la réalité que vous n’envisagez pas qu’elle puisse être mise en doute. Et si vous n’étiez pas capables de faire la part des choses ? Jour après jour, elle se retrouve confrontée au même dilemme : le quotidien est-il réel ou modifié par son cerveau détraqué ? Dans l’incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d’une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie. Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutien indéfectible de sa petite sœur, elle est bien décidée à rester saine d’esprit suffisamment longtemps pour aller à l’université. Plutôt optimiste quant au résultat, Alex croise la route de Miles, qu’elle était persuadée d’avoir imaginé de toutes pièces… Avant même qu’elle s’en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte à tous les rites de passage de l’adolescence. Mais alors, comment faire la différence entre les tourments du passage à l’âge adulte et les affres de la maladie ? Tellement habituée à la folie, Alex n’est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu’où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu’où pouvons-nous la croire ?

 

Je tai révé

Chroniques Buissonnières #6

Bannière Lou

 

Déjà vu

 

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous parle du court roman « Déjà Vu » de Quentin Marchal.

Ariane jeune ado de 14 ans vit un drôle d’événement à la maternelle : elle s’aperçoit que certaines actions se répètent et qu’elle est même capable de faire des boucles temporelles afin de modifier le cours des choses. Elle va alors s’en servir pour tenter de résoudre des situations qui lui ont échappé ..

Malheureusement, elle voit bien que faire des boucles n’arrange pas tout. Parfois, le destin fait ce qu’il veut ; nous ne sommes pas maitres de tout. Mais surtout, nous ne pouvons agir pour les autres..

Elle a beau faire et refaire des boucles, un tragique événement va lui faire comprendre qu’il faut peut être lâcher prise face à des personnes, au risque de nous épuiser pour rien. Leur destin est entre leurs mains. Quelquefois, j’ai eu envie de laisser tomber avant elle et d’arrêter ces boucles à répétitions..

Pourtant, j’avoue que c’est pratique de pouvoir « changer » des événements par exemple, s’apercevoir qu’on a dit une bourde à une copine et de pouvoir remonter le temps pour ne plus la dire.. ou rater son contrôle à cause d’un manque de sommeil et remonter le temps pour dormir plus au lieu de sortir avec les copines..

Ce livre est court et se lit assez vite. Il est raconté d’une telle manière que c’est intense en si peu de page !

Il a pris ma boite crânienne, la secoué très fort, en a extirpé mon cerveau, l’a retourné dans tous les sens et a endormi ma capacité à comprendre les informations que je recevais. Ensuite il m’a tout remis en place, gentiment, tout ça en 68 pages. Puis, à la 69eme, il m’a mis un gros coup de poing dans le ventre avant de me dire avec un grand sourire : « Voila c’est fini. Bye ! » et m’as laissé la, sans voix, a regarder l’écran de ma liseuse pendant 10 minutes, ne comprenant pas vraiment ce qui m’arrivait.

On ressent le mal être d’Ariane, ses migraines, on sent la folie nous gagner et les boucles tourner dans notre tête, elles s’enchainent mais ne changent pas toujours le destin.. Peut-être que tout ne peut pas être changé – ou ne doit pas être changé ?

Ce fut une très belle lecture, ce qui se rapproche le plus du coup de cœur.

 

Δ Δ Δ Δ Δ

 

Résumé : J’ai quatorze ans et depuis toute petite, je peux remonter le temps. Transformer le monde en une boucle, et revivre le même instant. Encore et encore. Jusqu’à changer le cours des événements, plier la réalité à ma volonté. Mais il y a une règle, immuable. Je ne peux pas défier la mort. J’ai quatorze ans depuis hier, mais c’était il y a si longtemps. Mon père est assis face à moi. J’ai vécu ce moment tellement de fois. Je dois trouver une solution. Un moyen de le sauver. Et je recommence. Encore et encore. Car dans quelques instants il mourra.

» » Lien Mazon pour vous le procurer « «

deja vu1

Chroniques buissonnières #5 Les D.I.Y. de Maélie Tome 1 {Marilou Addison}

Bannière Lou

 

DIY tome 1

 

Bonjour à tous !

Me revoilà enfin, ah les vacances m’éloignent de l’ordinateur 🙂

Voici ma chronique du roman reçu pour la Masse Critique Babelio.

Maélie est une jeune fille de la ville, adoptée lorsqu’elle était petite. Afin de passer moins de temps seule, elle part habiter à la campagne chez des amis de la famille, où elle restera une année scolaire. Elle y fait la rencontre de Pamela et Esteban.

Pamela est sympa mais assez embêtante à toujours « jaquetter » et à vouloir être célèbre. Esteban, lui, s’intéresse beaucoup (trop) à Maélie, et semble vouloir l’ajouter à la longue liste de filles avec qui il est sorti… A moins que ça ne soit plus que ça comme il le prétend..?

Maélie avait une chaine YouTube qu’elle a été obligée d’abandonner a cause d’un groupe de garçons de son ancien collège qui prenait un malin plaisir a la harceler sur sa chaine. Malgré ses craintes par rapport au cyber-hacèlement, elle en commencera une autre à cause de l’insistance de Pamela qui postera la première vidéo d’un tuto de décoration.

Durant cette année, elle va aussi entreprendre des recherches pour retrouver son père biologique, sa maman étant décédée alors que Maélie était bébé. Pamela va l’épauler et l’aider dans son enquête car elle a de bonnes connaissances des personnes du village. Elles vont faire d’étonnantes découvertes qui vont venir chambouler les relations amicales des 3 jeunes personnages.

J’ai beaucoup aimé ce roman, très sympa, qui se passe au Québec. Le vocabulaire est facile à comprendre grâce au lexique canadien en fin de livre. Ce premier tome fini sur des troublantes révélations qui me laissent sur ma faim.. le tome 2 est attendu le plus rapidement possible !

 

Merci beaucoup à Babelio et Kennes éditions pour cette belle lecture !

 

*La buissonnière*

 

∗ ∗ ∗ ∗ ∗ ∗

 

Résumé : Bon, salut, tout le monde ! Super contente de voir que vous avez été plusieurs à réagir à ma demande et à m’envoyer des questions. Étant donné que vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre, je crois qu’il était temps que je fasse une foire aux questions, plus connue sous le nom de FAQ ! En fait, il y a une raison bien particulière pour laquelle j’ai eu envie de faire cette FAQ. C’est que… je dois vous avouer quelque chose. Premièrement, ce n’est pas la première chaîne YouTube que je démarre. Mais j’ai dû fermer l’autre parce que j’ai subi beaucoup d’intimidation, à mon ancienne école. Je sais que je ne suis pas la seule à en vivre, et c’est pour éviter que ça vous arrive que j’en parle aujourd’hui. Je crois que l’important, c’est de jamais baisser les bras. Et de pas avoir honte.

Kennes éditions ◊ Juin 2019 ◊ 408 pages ◊ Broché 14.90€ (cliques sur le lien)

Croq’Lecture {Salon du livre jeunesse du Vexin}

Salon 0

 

Salut toi !

Samedi dernier a eu lieu le salon du Livre Jeunesse du Vexin. Il est organisé par Croq’Lecture la bibliothèque de mon collège.

Un salon jeunesse tout près de chez moi, il fallait que j’y aille !

La veille, ma classe et moi avons eu la super chance de rencontrer Nadia Coste pour une interview privilégiée avec un portrait chinois ! Elle nous a également parlé d’un de ses nombreux romans « Rhizome ». C’était assez cool mais j’aurais aimé avoir plus de temps pour discuter !

La journée du samedi, tous les auteurs étaient réunis dans notre réfectoire, des tonnes de livres sur les tables et des professeurs tous aussi fous de lecture que moi !

Salon 1

Les auteurs présents :

Samantha Bailly * Sylvie Baussier * Camille Brissot * Nadia Coste * Christine Féret-Fleury * Viviane Koenig * David Moitet * Pascale Perrier * François Place * Sophie Rigal-Goulard * Jean-Christophe Tixier

J’ai enfin pu faire dédicacer mes 2 livres lus en classe : Jean-Christophe Tixier « Deux roues de travers » et à nouveau Nadia Coste « Comment je suis devenue un robot » ! J’ai bien évidement craqué pour Rhizome… Il a l’air vraiment top ! Un peu plus loin, j’ai acheté un des titres de Samantha Bailly ; le superbe livre illustré «Kotori, le chant du moineau ». Cette collection est superbe, j’ai dans ma bibliothèque le beau « Urashima Tarô au royaume des saisons perdues ». 

 

Une belle surprise est venue finir ce salon : j’ai eu la joie de rencontrer la gentille Rana, qui tient un compte Instagram et que je suivais. C’est en voyant la photo de l’affiche du salon sur son compte que j’ai réalisé que nous étions dans le même collège et que le professeur qui organise Croq’lecture est un de nos professeurs commun ! Ce fut un très chouette moment même si j’étais timide. N’hésitez pas à aller la suivre, son compte est génial, ses photos sont superbe ! Le bémol, elle est en 3ième et quitte donc le collège le mois prochain…

les_lectures_de_rana sur Instagram

Rana

 

J’ai vraiment aimé ce salon, il y a des très bons auteurs et ils sont très accessibles. C’est pas comme au SDL Paris où il faut faire 2 heures de queue pour parler 7 secondes !

Vivement l’année prochaine, cette fois, je viendrais vous présenter les auteurs à l’avance.. cela vous motivera peut être à venir nous rejoindre !

Croqlecture

Affiche réalisée par François Place