Fonteclose Le trésor de Charette {Vanessa Pontet}

Mercredi c’est trop permis !!

 

Fonteclose 01

Aujourd’hui, je vous emmène en Vendée…

Et pour une fois, ce n’est pas la couverture qui m’a attiré en premier : non j’ai très vite faibli, j’avoue, sur le « bandeau rouge » signé Lorànt Deutsch.. Ce jeune féru d’histoire a été l’élément qui m’a fait complètement basculé vers l’envie de lire ce roman jeunesse.. (oui il m’en faut peu). Mais bien sûr, la couverture est venue entériner tout ça. N’est – elle pas magnifique ?

Une mention spéciale donc, pour cette belle illustration colorée et au titre gaufré, signés Anne-Lise Nalin ainsi que les superbes autres dessins qui ornent les pages du roman. J’adore retrouver les photos des personnages, ce qui m’aide encore plus à m’identifier ou me représenter les héros !

 

Rentrons dans le vif du sujet. Bien que j’ai eu peur de me retrouver avec le scénario « Fantôme de Canterville » – le film, je dois avouer que j’ai complètement été enchantée par cette lecture. Et exit Canterville !

Le château de Fonteclose, manoir Vendéen, appartient à la famille de Parenssay depuis 3 siècles. Lors d’une guerre d’époque, Erwan de Parenssay avait été choisi pour veiller sur le trésor du général Charrette. De ce fait, lui et les 6 autres membres de sa famille sont obligés de rester dans les murs du manoir, au grand désespoir de sa femme notamment. Ces fantômes – qui se font appelé Les revenants (mais qui ne font pas si peur que ça..) sont bien décidés à ne pas se laisser envahir par les nouveaux « propriétaires ».. Les Perceval, des parisiens en plus, viennent d’acquérir la demeure pour en faire un hôtel restaurant – ce qui n’est pas du goût des deux ados récalcitrants qui ont dû quitter région, amis et école pour venir s’enterrer ici !

Comme à chaque fois, les Parenssay usent de stratagèmes et coups bas pour faire fuir les habitants. Seulement, au fil des années, les stratagèmes évoluent en fonction des technologies.. Mais cette fois, c’est la Wifi qui va les surprendre. En effet, les ondes ont pour effets de rendre visibles les Parenssay, par les Perceval.

C’est donc tout naturellement que les enfants des deux familles respectives – bien plus ouverts d’esprits que les grands (sans jeux de mots : esprits/fantômes..), vont se lier d’amitié et vont réussir à cohabiter, au grand dam des adultes !

Toute l’intrigue tournera autour du trésor du Général Charrette, qu’Erwan de Parenssay tente de cacher coute que coute. Et c’est avec beaucoup de situations cocasses intergénérationnelles et finalement de dialogues entre ces deux « familles », que nous saurons le fin mot de l’histoire.. Où est donc ce trésor et les Parenssay vont-ils réussir à quitter les lieux pour le repos éternel tant mérité ?

En plus de nous conter une belle histoire d’amitié, de partage, de liens d’amour et de loyauté, ce roman jeunesse nous fait voyager dans le temps et nous apprend une part réelle de l’histoire de Vendée.

Le style est vraiment très fluide, le vocabulaire bien qu’il soit documenté, reste très facile à lire. L’humour à la part belle, tout en gardant un fil historique très intéressant. Comme je le disais les fantômes ne sont pas très répugnants, ils pourraient largement prendre le thé avec nous qu’on les prendrait pour nos amis – avec un style vestimentaire particulier tout de même ! Les personnages sont tous très particuliers et c’est un panel de personnalités en tous genres qui est représenté : on affectionnera sans soucis les jumeaux Parenssay, si mignons et attendrissants et j’avoue avoir craqué sur Nicolas de Villebois, le gendre herboriste, un brin désuet et dépassé par tout ce vocabulaire 2.0.

C’est pour moi un joli coup de cœur qui ravira les jeunes lecteurs à partir de 8/9 ans.. On en demanderait bien un tome 2 ?

 

Un grand merci à Slalom et Laure pour leur confiance renouvelée !

Et merci à l’auteur pour la gentille dédicace !

 

∴  ∴  ∴  ∴  ∴  ∴

Slalom {Lien} – Sortie Nov 2019 – 304 pages – 11,90€ broché et 7,99€ num

 

Fonteclose 04

Fonteclose

Camille Pétille {Camille Osscini et Sess}

Mercredi c’est trop permis !

 

camille pétille

 

Et on continue avec une autre bande dessinée super sympa.. le premier tome de « Camille Pétille : Cap ou pas cap ? » Toujours dans la nouvelle collection Tuschuss ! chez Slalom. Cette collection et très prometteuse et à tout pour me plaire !

Nous vivrons cette fois dans la joyeuse famille de Camille avec son papa, sa maman, ainsi que sa grande sœur, une ado très… cérébrale et terre-à-terre.

Les chapitres représentent les 12 mois de l’année, avec chacun son lot de situations toujours très désopilantes elles aussi ! Entre la jeune Camille très drôle et coquine et sa sœur un poil trop philosophe, les parents n’ont qu’à bien se tenir et se retrouvent parfois dans des situations très gênantes 🙂

Les sujets comme le père noël, les amoureux de la cour d’école, les microbes, la nourriture.. tout y passe. Une plume très facile, un langage adapté aux plus jeunes comme aux parents, des dessins vraiment beaux et colorés.

Cette bande dessinée est idéale pour les jeunes lecteurs, à partir de 8/9 ans. On y retrouve beaucoup de situations connues et cocasses dans nos familles à tous. Il faut dire que l’auteure et son mari illustrateur, ont repris quelques scènes de leur vie de « jeunes parents ».

Encore une fois, on y retrouve beaucoup d’humour, de l’amour et une joie de vivre familiale qui met du baume au cœur. J’en redemande, c’est un autre petit coup de cœur ! Vivement le tome 2… et dire qu’il faille attendre Avril 2020 !

Un énorme merci à Slalom et Laure pour leur envoi.

Et également à l’auteure et au dessinateur pour leur adorable dédicace !

 

∴  ∴  ∴  ∴  ∴  ∴

 Slalom (Lien ici) ◊ 96 pages ◊ 9,90€ en broché ◊ Sortie le 26/09/2019

 

 

Et d’autres lecteurs donnent leur avis :

Vibration littéraire, c’est par ici !

Tuschuss 00

L’auteure en famille, avec le dessinateur Sess

 

 

 

 

La famille au poil {Ingrid Chabbert & Joëlle Dreidemy}

Mercredi c’est trop permis !

la famille au poil

Bonjour à tous !

On se retrouve enfin pour de nouvelles lectures jeunesses… comme j’aime. Prêts ?

Partons d’abord dans une famille trop gentille pour le premier tome de leurs aventures : « Bienvenue à bord ».

La famille au poil c’est Maman, Papa, Rachel l’adolescente dans toute sa splendeur, Gabriel le gars toujours motivé et Ambre, la zentille petite dernière.. Cette joyeuse tribu, déjà accompagnée de Pato et Blondie les chiens et Basile le chat, décide de devenir famille d’accueil pour le refuge de la ville, « 4 pattes ».

C’est avec beaucoup de joie mais aussi d’appréhensions qu’ils vont accueillir ces boules de poils en mal d’amour en attendant d’une famille définitive. Ce n’est pas sans humour et parfois dérision qu’ils vont vivre de belles aventures : entre câlins, coups de griffe, sauts de boue, tout le monde met la main à la patte et semble heureux !

Ce premier album est vraiment top, j’ai adoré ! les dessins sont hyper colorés, les histoires courtes, parfois une seule bulle, mais tout est dit avec une plume très abordable. On sent l’amour qu’ils ont pour les bêtes, la tendresse qui les unis, la chamaillerie qui divise parfois la fratrie..

Cette petite bande dessinée est parfaite pour les jeunes lecteurs, à partir de 8/9 ans je pense, les sujets sont divers et très bien représentés, même les plus sensibles comme l’attachement aux animaux de passage dans la famille mais aussi le décès d’un animal en garde, lorsqu’il est âgé.

Je me suis sentie repartir dans mes vieux « Boule et Bill », avec cette amitié qui lie ce jeune garçon à son chien et sa tortue. Je ne compare pas du tout ces deux bandes dessinées qui ne se ressemblent pas mais c’est surtout l’humour et la joie de vivre qui s’en dégage. J’en redemande, c’est un coup de cœur ! Vivement le tome 2… en Avril 2020 ! (c’est vachement looong..)

 

Un énorme merci à Slalom et Laure pour leur envoi.

 

∴  ∴  ∴  ∴  ∴  ∴

 

Slalom (lien à cliquer) ◊ Collection Tuschuss ! ◊ 96 pages ◊ 9,90€ broché ◊ Sortie 26/09/2019

Par ici, un autre avis ! (Clikk)

 

Tuschuss 00 

Tuschuss 07 La famille au poil Ingrid Chabbert

 

 

 

< < < <  Auteure : Ingrid Chabbert

 

 

Tuschuss 07 La famille au poil Joelle Dreydemi Illustratrice : Joëlle Dreydemi

 

Aurore {Jeremie Kisling}

∴ ∴ Mercredi c’est trop permis ∴ ∴

 

Aurore en musique

« Monte, monte haut dans les branches
Et colle tes paumes à la sève
C’est toute ta vie qui se penche
Et danse dans la nuit qui s’achève

Monte, monte haut dans les branches
Et colle tes paumes à la sève
Ecoute ton coeur qui s’épanche
Et sens le soleil qui se lève

Sens le soleil qui se lève
Et vois les feuilles tomber d’en haut
Que coule le vent sur tes lèvres
Comme de l’eau

Monte, monte haut dans les branches
Et colle tes paumes à la sève
C’est toute ta vie qui balance
Et retourne le terreau de tes rêves

Retourne le terreau de tes rêves
Fais taire tes gestes de robot
Que tourne la terre de tes rêves
Tes rêves les plus beaux

Monte, monte haut dans les branches
Et colle tes paumes à la sève
C’est toute ta vie qui se penche
Et danse dans la nuit qui s’achève

Danse, danse haut dans les branches
Et colle tes paumes à la sève
Ecoute ton cœur qui s’épanche
Et sens le soleil qui se lève

Sens le soleil qui se lève
Et vois les feuilles tomber d’en haut
Que coule le vent sur tes lèvres
Comme de l’eau. »

» »  Cliquez ICI pour écouter la bande originale !  « «

 

Et oui, c’est sur cette jolie chanson que démarre le roman..

Aurore, jeune fille de 15 ans, apprend un jour qu’elle est adoptée : Constance la petite sœur et les parents deviennent alors des étrangers et c’est tout son monde qui s’écroule ! Très vite, sa rage et sa colère dans le sac à dos, elle se met en tête de découvrir qui est sa vraie maman : elle fugue et part à sa recherche dans la ville. Dans sa fuite, elle est épaulée par son grand père qui la soutient beaucoup. Et son chemin croisera Sliman, jeune réfugié et seul dans la rue. Différence de culture, de langage, ces deux là vont apprendre à se découvrir très vite.

Ce petit roman pourrait être dramatique au vue du thème principal mais la plume de Jeremie Kisling balaye tout ça ! Véritable poète, l’auteur navigue entre le journal intime et le conte pour enfant où la morale viendra rosir les cœurs. Notre héroïne Aurore y dépose ses impressions et ses mots comme ils sortent, c’est-à-dire avec beaucoup de légèreté, de désinvolture et surtout, beaucoup d’humour – parfois trop.

Mais c’est Aurore, elle est comme ça.. et j’avoue que sa répartie m’a parfois bien fait rire !

« Je ne sais pas comment je me débrouille, mais je m’arrange toujours pour être la dernière arrivée en classe. J’aime bien quand le prof referme la porte juste derrière moi d’un geste excédé. Ça me donne l’impression d’être indispensable. Ou en tout cas plus ou moins utile.

– Aurore, vous avez quelque-chose d’intéressant à raconter pour excuser votre retard ?

– Il y avait un feuille morte sur la route, j’ai du faire un détour, je ne supporte pas la vue de la souffrance »

Partons du principe qu’il s’agit une fable.. où tout est possible, où les enfants partent des jours errer dans les rues de la ville avec un ado inconnu, et qu’au bout de 3 jours, les deux ados affamés débarquent chez Aurore et que la famille l’accueille comme si de rien était..

« Aurore » oscille entre roman fictif, fable, journal intime, tout est possible donc… mais mon regard de maman me fait rester en retrait. Le sujet est trop important et nous sommes face à des parents absents de par leur laxisme sur la fugue de leur fille. Bien que j’ai vraiment beaucoup aimé le personnage d’Aurore, son caractère, son tempérament, je n’arrive pas à prendre cette lecture avec le ton humoristique et léger que l’auteur à voulu nous transmettre.

Un bon point pour la couverture colorée signée Zep, qui reflète complètement l’idée que je m’étais fait de la jeune brindille Aurore.

Ce roman jeunesse n’est donc pas un coup de cœur, mais cela reste une très agréable lecture, je le conseille aux enfants à partir de 10 ans.

Ma curiosité m’a poussé à découvrir quel musicien était Jeremie Kisling : je suis tombée sous le charme de ses chansons qui passent désormais en boucle ici.

Si vous aimez aussi découvrir de nouvelles mélodies, arrêtez vous un instant sur « Antimatière » ou « Le sommeil m’épuise ».

Bon mercredi !

 

Aurore2

 

Editions Slalom ◊ 160 pages ◊ Sortie Août 2019 ◊ 10,90€ en broché

♥ Un grand Merci à Laure et à Slalom pour cette lecture ! ♥

 

Ce qu’on en dit chez les autres, suivez les liens ^^

Les lectures de Cyrlight

Les miss chocolatine bouquinent