A la recherche de Jack {Mel Darbon}

Mercredi c’est trop permis !

Le jour de la lecture jeunesse et des muffins… car nous partons à Londres aujourd’hui.

 

A la recherche de Jack0

 

Rose est une jeune fille de 16 ans : elle aime le violet.. et les papillons.. Et Jack son amoureux. Tout pourrait être parfait mais ces deux là sont atypiques et leur relation n’est pas vue d’un bon œil par tout le monde, notamment le père de Rose. En effet, Jack est légèrement handicapé et à un problème de comportement assez colérique, bien malgré lui..

Le cerveau de Jack a été abimé quand il est né.

Lors d’une énième crise de rage au collège, blessant l’un de ses professeurs, Jack est envoyé en centre spécialisé, loin de Rose. C’est insupportable pour elle. Elle décide d’aller le rejoindre, contre l’avis de ses parents.

Il arrive que des jeunes en rébellion partent en ballades buissonnières mais lorsqu’on est atteinte du syndrome de Down, c’est une autre histoire.. Car c’est le cas de Rose. Elle est trisomique. Cependant, elle est relativement autonome et insiste sur le fait de rester in-dé-pen-dante, de vivre sa vie comme elle l’entend !

« Avant tout, Rose, tu es un être humain.. on aime pareil… on pense pareil.. et on est aussi importants les uns que les autres » Les mots dans ma tête sont les mêmes que les tiens. Quelquefois, ils sortent juste un peu de travers »

Rose va devoir parcourir un chemin assez long, parsemé d’embûches, prendre le bus, le train, dormir à l’hôtel, affronter le regard des gens. Bien qu’elle soit mature, elle n’en reste pas moins naïve et vulnérable. Mais elle y croit et sait qu’elle peut le faire : elle est Rose. Elle fera la rencontre de belles personnes, elle croisera aussi  des gens pas toujours bienveillants. De là vont découler des réflexions sur les dangers qui peuvent tomber sur nos ados livrés à eux mêmes. Les dangers du sexe, de l’alcool, le vol, vivre sous les ponts.. l’enrayage est rapide et pas besoin d’être trisomique pour attirer les foudres des mauvaises personnes.

Jack, bien que présent dans les pensées de Rose, est un personnage très secondaire. On apprend à le connaitre par Rose, et par les cartes postales qu’il lui a envoyées lorsqu’il était au centre. Le roman est parsemé de ces quelques mots, Jack s’exprime lui aussi dans son langage. La plume de l’auteure change alors, plus incisive, saccadée, directe et souvent en colère. Le langage sms a parfois été compliqué à la lecture et c’est le seul bémol que je pointe ici.

Rose est une fille adorable, très attachante, très sensible mais forte à la fois. Elle a su touché mon cœur de maman lectrice : malgré sa particularité, elle s’exprime très bien. Elle a son langage bien à elle et même en cas de crise, elle arrive à mettre les bons mots sur ses émotions. Sa grand-mère lui a appris à mettre « sa casquette à penser » pour réussir à réfléchir posément lorsqu’un problème survient et que tout se mélange dans sa tête. Chaque mot est un image et les émotions sont alors appelées telles qu’elles : mon solitaire, le furieux, le triste, mon courageux..

Ses phrases m’ont touché plus d’une fois, elles sont naïves mais si belles :

« Ses cheveux lui tombent sur le visage. Ils sont de la couleur du soleil quand il tombe au bout du ciel.. »

J’ai adoré l’Amour qui unissait ces deux là : sincère, innocent, enfantin mais extrêmement profond. Ils s’aiment et veulent le prouver à leurs familles respectives coute que coute. Leur amour est beau, tout simplement.

« Quand j’ai rencontré Jack la première fois, il a chassé mon solitaire dedans. Le soleil est entré dans ma tête, des ailes ont poussée sur mon cœur et m’ont emmenée jusqu’à la lune. J’étais la vraie Rose. J’étais plus Rose, Papa, qu’avant de rencontrer Jack. Sans lui, mon soleil est couvert de nuages et à l’intérieur de moi il n’y a que de la pluie. Jack me fait grande comme le ciel et courageuse comme le lion.. et je fais s’envoler le furieux de Jack. {…} Sans lui je ne suis pas Rose, je suis disparue »

 

Un gros coup de cœur jeunesse que je recommande vivement aux ados et même aux plus grands ainsi qu’aux lecteurs aimant les romans traitant de sujets sensibles.

 

Merci à Sylvie chez Hélium pour l’envoi de cette superbe lecture !

 

Traduit de l’anglais par Lili Sztajn

∴ ∴ ∴ ∴ ∴ ∴

 

Lien HELIUM ◊ 260 pages ◊ 16€ broché ◊ Sortie le 11/09/2019

Amour ◊ Aventure ◊ Handicap

 

⇓  ⇓  ⇓  ⇓  ⇓  ⇓

 

Et parce qu’il n’y a pas que mon avis qui compte, allez jeter un oeil par ici !

Le repaire des livres

 

 

 

 

Publié dans Les petits derniers...

Les petits derniers… #14

Une catégorie dont on se passerait bien tous.. mais qui fait quand même vachement plaisir, Avouons-le ! Voici les « Petits derniers » sur l’immense pile de Félicie et de sa buissonnière désormais (autant vous dire qu’on double la cata..).

Les Petits Derniers

 

⇓  ⇓  ⇓  ⇓  ⇓  ⇓

 

Aujourdh’ui, c’est pour les jeunes que je présente les derniers sur la pile !

 

ok016

 

The Midnight Library Tome 6 Bouche cousue de Nick Shadow

Louise et ses copines adorent les chocolats de la boutique de Mr Webster. Ce dernier en a d’ailleurs fabriqué de tous nouveaux, baptisés  » Surprises « , que les filles décident de goûter à tout prix, quitte à les voler. Mais la surprise pourrait bien avoir un goût très, très amer…

Fantastique – Horreur

° ° ° ° ° °

Les chroniques du Pont-aux-Rats Tome 1 Au bonheur des monstres d’Alan Snow

Bienvenue à Pont-aux-Rats… mais prudence ! Dans les rues pavées de la ville, ainsi que sous les pavés, il se passe des choses plus que louches. Préparez-vous à rencontrer un assortiment de créatures – pas toutes fréquentables, hélas ! Préparez-vous surtout à trembler pour le jeune Arthur, aux prises avec l’odieux Grapnard et sa clique. Soutenu par des amis de toutes sortes – un vol entier de corbeaux freux, un avocat en retraite, deux ou trois choutrognes, une bande de bricoliaux et quelques pirates, Arthur parviendra-t-il à déjouer le monstrueux complot ourdi par Grapnard et ses sbires ? PONT-AUX-RATS EST EN PERIL

Fantastique – Aventure – Loufoque – Jeunesse

° ° ° ° ° °

Talitha running horse d’Antje Babendererde

TALITHA RUNNING HORSE est différente des autres Indiens lakotas de la réserve : elle est métisse et vit avec son père dans une caravane. Sa mère, une Blanche, les a abandonnés quand elle était petite. Malgré tout, Talitha est heureuse : elle a une amie chère, elle aime dessiner et, surtout, elle est passionnée par les chevaux. Or, les nouveaux voisins de sa tante ont un petit élevage d’Apaloosas. Talitha se prend d’affection pour un poulain, qu’elle baptise Stormy. Et elle tombe sous le charme de Neil Thunderhawk, le fils du propriétaire. Mais, lorsque la caravane de son père est détruite, toute la vie de Talitha bascule…

À travers le portrait de Talitha, une jeune métisse courageuse, l’auteur de Lune indienne nous parle de la vie des Indiens lakotas d’aujourd’hui, de leurs traditions, et du lien particulier qui les unit aux chevaux.

Indiens d’Amérique – Amitié – Amour – Adolescence

° ° ° ° ° °

D.I.Y. de Maélie Tome 1 Des papillons dans le ventre de Marilou Addison

Bon, salut tout le monde! Super contente de voir que vous avez été plusieurs à réagir à ma demande et à m’envoyer des questions. Étant donné que vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre, je crois qu’il était temps que je fasse une foire aux questions, plus connue sous le nom de FAQ !

En fait, il y a une raison bien particulière pour laquelle j’ai eu envie de faire cette FAQ. C’est que… je dois vous avouer quelque chose. Premièrement, ce n’est pas la première chaîne You Tube que je démarre. Mais j’ai dû fermer l’autre parce que j’ai subi beaucoup d’intimidation, à mon ancienne école.

Je sais que je ne suis pas la seule à en vivre, et c’est pour éviter que ça vous arrive que j’en parle aujourd’hui. Je crois que l’important, c’est de jamais baisser les bras. Et de pas avoir honte.

Adolescence – Journal intime – Humour – Cyber-harcèlement

° ° ° ° ° °

Sirocco : Mission Kakapo d’Emmanuelle Grundmann

1997. Un jeune kakapo, une espèce de perroquet qui ne sait pas voler, naît sur une petite île de Nouvelle-Zélande.
Don et Deirdre, scientifiques spécialistes de cette espèce en voie de disparition, décident de retirer l’oisillon, trop fragile, à sa mère.
Une fois qu’il a grandi, Sirocco est embarqué contre son gré, avec tous les autres kakapos de l’île, ailleurs, loin de ces terribles rats qui menacent de les décimer tous…
Devenu si proche des hommes, comment Sirocco survivra-t-il ? Parviendra-t-il, un jour, à retrouver un statut semi-sauvage, ou les humains resteront-ils pour toujours à ses côtés ?

Fiction – Oiseaux – Nouvelle Zélande

° ° ° ° ° °

L’ile de la lune d’Yves Pinguilly

Émile a tout juste 14 ans quand il embarque avec son père à bord de la Belle Hortense. Ils quittent les brumes de Nantes pour les lumières de l’Afrique, puis Madagascar…

Ils vont vers les îles de la Lune, dans l’océan Indien, chercher la fleur des fleurs : l’ylang-ylang.

Mais les vents contraires leur feront connaître la piraterie, l’esclavage et toutes les fièvres des tropiques…

Litt. Française – Aventures – Pirates – Esclavage

 

∴ ∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Un service presse s’est glissé dans les petits nouveaux de l’Ado.. Les DIY de Maélie des Editions Kennes (Masse critique Babelio). Quant à moi, j’ai lâchement craqué et je continue la bibliographie d’Antje Babendererde avec Talitha Running Horse, j’adore la couverture !

Qu’en dites vous ? vous lisez de la littérature jeunesse ?

 

 

Bon dimanche à vous les copains lecteurs ..

Publié dans Les petits derniers...

Les petits derniers… #12

Une catégorie dont on se passerait bien tous.. mais qui fait quand même vachement plaisir, Avouons-le ! Voici les « Petits derniers » sur l’immense pile de Félicie et de sa buissonnière désormais (autant vous dire qu’on double la cata..).

Les Petits Derniers

 

⇓  ⇓  ⇓  ⇓  ⇓  ⇓

 

Suite de ma ballade shopping-loupé mais bibli-chouchoutée.. 3/4

C’est la jeunesse qui est à l’honneur aujourd’hui !

 

005

 

Reine du fleuve d‘Eva Ibbotson

 

Quand Maia apprend que de lointains parents, installés au Brésil, veulent l’adopter, elle a le sentiment de devenir une héroïne. Mais une fois sur place, ses rêves se brisent : les Carter, criblés de dettes, ont recueilli la jeune fille pour s’emparer de son héritage. Heureusement, Maia va rencontrer Finn, qui lui révélera l’univers mystérieux du fleuve Amazone.

 

» » Aventure jeunesse – Voyage – Amazonie – Classique – Litt. Anglaise « «

 

º º º º º º

Le labyrinthe de la liberté de Délia Sherman

 

Sophie savait parfaitement qu’une jeune fille bien élevée ne rampe pas à l’intérieur d’une cheminée, et ne passe pas non plus, à plus forte raison, la tête pour regarder dans le conduit. C’est cependant ce qu’elle fit, franchissant du même coup un treillis de vieilles toiles d’araignées agglomérées. […] Sophie émit un petit cri de surprise. Les yeux disparurent. Il y eut un léger bruissement, une douche de suie, et le conduit s’éclaira. Sophie s’extirpa de la cheminée, passa la porte en trébuchant et examina le toit. Oui, il y avait décidément quelque chose qui bougeait parmi les feuilles, quelque chose avec des taches orange, noires et blanches, comme un chat tigré. Il sauta du toit au sol, lui sourit et s’en alla dans la prairie qu’il traversa à petits pas tranquilles.
Louisiane, 1960. Sophie, treize ans, se voit obligée de passer l’été à Oak Cottage. Dans ce monde reclus et conventionnel qui lui est étranger, sa grand-mère se montre nostalgique du temps où les Fairchild détenaient une plantation de canne à sucre et possédaient deux cents esclaves. Au cours de ses jeux solitaires dans la propriété, Sophie rencontre au hasard des dédales d’un labyrinthe une créature fantastique, à laquelle elle soumet son voeu : vivre une aventure dans un autre temps, un autre lieu… La voilà qui se retrouve au même endroit cent ans plus tôt, quelques mois avant la guerre de Sécession ! L’aventure prend alors une tournure aussi effrayante que réelle. L’adolescente est désormais une esclave, au service de ses propres ancêtres… Et si elle ne pouvait plus jamais repartir de ce passé ? Comment supportera-t-elle une vie soudain devenue d’une dureté inimaginable ?

 

» » Jeunesse – Fantastique – Esclavage – Adolescence – Litt. Américaine « «

 

º º º º º º

L’étrange cas de Juliette M. de Megan Sheperd {tome 1}

 

Juliette Moreau n’est plus rien. Sa vie a basculé le jour où son père, le plus éminent chirurgien de Londres, a été accusé d’ignobles pratiques médicales. Est-il mort ? En fuite ? Nul ne le sait. Une chose est sure : Juliette doit maintenant se débrouiller seule pour survivre. Et tenter de répondre à cette terrible question qui l’obsède : qui est vraiment mon père ? Un fou ou un génie ?
Un thriller noir et gothique à l’intrigue haletante !

 

» » Fantastique – Suspense – Sciences – Secrets de famille – Litt. Américaine « «

 

∴ ∴ ∴ ∴ ∴ ∴

 

Que des trouvailles découvertes, mais c’est ‘L’étrange cas de Juliette M. » qui a mes faveurs pour commencer. Quant à l’Ado.. elle est – encore – dubitative face à ces nouvelles lectures.. ahh les jeunes !

 

Bon dimanche à vous les copains lecteurs ..