Coucou à tous,

En retard.. Troisième jour du mois, c’est le bilan quand même, alors je balance tout !

Toujours pas mal de chroniques à vous rendre, mais j’ai tout de même envie de partager d’autres choses que ces demoiselles : j’ai fais un mix des différents tags/bilans qui se trouvent chez les copains/copines lecteurs et lectrices de la blogosphère. Cela me permet de faire mon bilan perso et ainsi de ne pas passer mon temps précieux sur des post autre que retours de lecture.

A l’instar de janvier qui a été très fourni en lecture, février fut calme : seulement eu le temps de lire 6 romans. Lus surtout en début de mois car les 15 derniers jours étaient « en famille », de ce fait, je n’avançais pas. J’ai juste fini le 6ième livre, en lisant un peu le soir avant de sombrer.. J’étais pourtant ultra motivée, ce n’est pas faute d’avoir pris quelques dizaines de romans à lire (et à chroniquer) dans la valisette. Soit, je ferai mieux en mars.

Allez, le café est chaud, c’est parti.

♥ En février, j’ai lu :

« Starling » de Mélanie Taquet / « La ville sans vent tome 1 » d’Eléonore Devillepoix (Mes premières 68) / « La chienne » d’Olivier Massé / « La balade des perdus » de Thomas Sandoz / « Comme deux frères » d’Emmanuelle Rey / « A demain Lou » de Marie-Claude Vincent.

Pas de réel coup de coeur, je suis un poil déçue. Deux se démarquent sensiblement, un jeunesse et un chez les adultes.

Ma plus grosse sortie de zone de confort est sans hésitation « La chienne » : une lecture dense pour moi, un style littéraire dont je n’ai pas l’habitude et une connaissance de l’Histoire que je n’ai pas.

♥ En février j’ai reçu :

« Anne d’Avonlea », de Lucy Maud Montgomery – Monsieur Toussaint Louverture

« Papa l’Argent et moi » de Julien Arigue – Oskar Editeur

« Tout le monde l’appelle Paulette» de Mano Gentil – Oskar Editeur

« La chienne » d’Olivier Massé – Aethalidès

« Lettre au recours chimique » de Christophe Esnault – Aethalidès

« Dulce de Leche » de Mirabelle Borie (Mes premières 68)

« Itinérance » de Franck Esposito

« Gabriel Paulsen, tome 1 L’illusionniste » de S.T. Blake.. rien que la communication autour de son roman – sur les réseaux – ainsi que le soucis du détail dans l’envoi – papier noir, tâches de sang sur la carte etc… sont de réels plaisirs ! J’ai vraiment hâte de savoir si le reste suit.

L’encours du mois :

« Dulce de Leche » dans le cadre des livres voyageurs de Mes premières 68 jeunesse. Un bon premier tiers vraiment prometteur bien que particulièrement dur ..

♥ En février, j’ai lâchement abandonné :

Pas d’abandon ce mois-ci, bien que j’ai lu avec lenteur « La balade des perdus » et pas repris ceux de janvier..

♥ En février, j’ai craqué le porte-monnaie :

Est-ce bien raisonnable ? Alors qu’en janvier je vous affirmais ne pas acheter de nouveaux romans tant que je n’avais pas avancé dans mes chroniques, je crois que j’ai complètement craqué lors d’une récente visite dans un nouvel Emmaüs (celui de la ville qui m’accueillera en juillet !! ) + une petite commande vite fait, bien fait.. + un roman pour un défi.. Bref. Oups ! Au total, c’est une quinzaine de livres qui rejoignent les rangs.

♥ Le mois de mars arrive, un mois plein de.. :

∞ Défi de lire un classique ! Une fois n’est pas coutume, une lecture commune avec un groupe d’environ 20 lecteurs je crois. Nous lirons en ce mois de mars « Les raisins de la colère » de John Steinbeck. Vu que j’ai du mal à me lancer seule sur les classiques, je me suis greffée à celui-ci sur insta..

∞ Zéro achats livresque ! Ça ne peux plus durer alors je me suis auto-défiée. RDV en Avril.

∞ Sauf qu’il y a de belles sorties littéraires, notamment demain avec la « suite » de la Géniallissime série « Le clan des Otori ». Il s’agit de « Les enfants des Otori » de Lian Hearn.. Ô Monde cruel !

∞ Anniversaire, le mien 🙂 c’était l’info à ne surtout pas manquer.. A ce propos, c’est aussi l’occasion de vous faire gagner 2 très belles lectures jeunesse. Grâce à 2 généreuses maisons d’éditions que j’affectionne beaucoup, je vous proposerai donc 2 concours. Restez à l’écoute !

Et vous alors, j’ai cru voir de belles lectures chez vous aussi ! Et qui d’autre est un Poisson de mars, histoire qu’on boive un coup ensemble 🙂 ?

Très bon début de semaine à tous, à très bientôt !

10 commentaires sur “C’est l’heure du bilan de Février !

Ajouter un commentaire

  1. J’avais un peu oublié ce roman de Thomas Sandoz… alors que c’est un très bon écrivain! A garder en mémoire; merci pour la piqûre de rappel.
    Bonne journée!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est le premier que je lis de lui et il ne m’a pas franchement emballé… alors que le résumé m’avait vraiment tendu les bras.. Si tu as un titre à me conseiller, je prends, histoire de ne pas abandonné si vite. Très bon week-end à toi, à bientôt !

      Aimé par 1 personne

  2. C’est toujours le problème en vacances : on prend largement de quoi lire mais, finalement, un petit livre suffit (mais on ne sait jamais!!). Je ne connaissais pas cette suite du « Clan des Otori » ; c’est encore différent du « Vol des hérons » ?
    Je termine ce commentaire en te souhaitant un merveilleux anniversaire =D

    Aimé par 1 personne

  3. C’est ça, la peur de manquer.. c’est terrible chez nous les lecteurs 🙂
    Pour Les enfants des Otori, je suis tombée dessus par hasard, je ne sais plus comment. Je ne pense pas d’ailleurs que ce soit une vraie « suite » mais je pense que cela prend le relais. Le « vol du héron » était le tome 4 de la série du « Clan des Otori », l’avant dernier c’est ça ? je n’ai lu que les 3 premiers donc je ne sais même pas comment cela se termine ^^
    J’ai aussi Shikanoko qu’il faut que je lise. Tu l’a lu ?
    Et un grand merci pour mon anniversaire, j’y viens dans quelques jours 😉
    Bon week-end et bonnes lectures !

    J'aime

  4. D’autres titres? Oui! Je pense à ceux qu’il a publiés chez Grasset, toujours très travaillés, par exemple « Les temps ébréchés », autour d’une femme victime d’une maladie dégénérative qui lui fait perdre l’ouïe, ou le très beau « Malenfance », histoire serrée et poétique d’un enfant qui bascule soudain dans l’adolescence.
    Et Thomas Sandoz touche à tout: avec lui, j’ai commencé avec une étude très sérieuse sur l’inspecteur Derrick: « Derrick, l’ordre des choses ». C’était aux éditions de L’Hèbe, à Charmey en Suisse, et c’était un autre siècle…
    Enfin, Thomas Sandoz a un site: http://www.ccdille.ch.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :