Publié dans Service Presse

So long, Alice {Constance Dufort}

So long Alice

Olà les pirates !

Je vous présente aujourd’hui une nouvelle lecture proposée par les Éditions Nouvelle Bibliothèque. Il s’agit du roman « So long, Alice » de Constance Dufort qui sort le 25 juin.

Lien pour le trailer c’est par ici !

Un titre avec ce prénom si évocateur a tout ce suite fait tilt chez moi, le résumé continue de me mettre sur une voie, le trailer aussi..  mais malgré cette couverture, très moderne et pourtant si jolie, je n’ai pas vu les messages subliminaux pourtant évidents.

Dès les premières pages, l’auteure nous emporte dans la jeunesse écorchée de la jeune Alice, ado un peu rebelle et insouciante, décidée à retrouver son frère qui a quitté la maison familiale, un peu trop brutalement. Alors qu’elle ère dans Manhattan, que ses recherches n’aboutissent pas comme elle le souhaite et que sa santé est au plus mal, elle sera recueillie par une drôle de famille aux allures quelques peu familières et déroutantes.

Petit à petit, l’auteur nous ballade, que ce soit dans Central Park, ou au milieu d’une fiction qui nous rappel des choses : des éléments, des personnages, dissimulés ci et là, frôlent nos souvenirs…. l’approche est sensible mais n’empiète pas c’est notre imagination fait le reste. Et pour le coup, la couverture prend tout son sens.

De l’autre coté du miroir, dans ce conte moderne, nous retrouvons aussi des sentiments universels et importants à notre construction, à notre bonheur : l’espoir, la confiance, l’accompagnement, mais aussi le deuil et l’acceptation. Ne pas sombrer malgré les échecs, les déceptions. Alice sera confrontée à ça, en tombant dans cette famille. Ses doutes et ses attentes seront bousculés, ce frère qui ne revient pas, malgré sa détermination à le chercher.. Et puis cette étrange hôtesse est elle aussi énigmatique, est-elle dangereuse ou simplement malheureuse ? Est-elle seule dans sa folie ?

Pour présenter Alice, l’auteur met l’accent sur une personnalité assez solitaire, mature, un peu têtue et un  peu brute. A 14 ans, on se croit tout permis mais surtout, on pense tout savoir, on est déterminé. A nous le monde ! Son personnage en est tout de même touchant.

La jolie plume de Constance Dufort, nous emporte dans les rues de Manhattan, à la recherche de cet être cher, ou dans le clan uni d’une famille meurtrie, à la recherche de l’être perdu. Un savoureux mélange d’un conte moderne alliant drame, poésie, humour, désillusions avec un dénouement tout en bonheur.. pour certains.

Le roman sort tout bientot, le 25 juin, aux Éditions Nouvelle Bibliothèque. Je souhaite à Constance Dufort, tout le succès qu’elle mérite.

Service presse numérique confié par les ENB.

Couverture réalisée par Brian Merrant.

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Résumé : New York dans les années 2010. Alice cherche son frère dans Manhattan, rivée à son lecteur MP3. Il ne lui reste que cela de sa vie d’avant : la playlist de son frère Jeff. Ça, et l’arrogance de ses 14 ans.

Jefferson est ici. Elle le trouvera ! Quitte à dormir dans Central Park au cœur de l’automne.

Une rencontre aussi fortuite que désagréable va pourtant bouleverser le déroulement de sa mission.

Mais qui est cette vieille harpie endimanchée au chat teigneux, gesticulant devant le chapelier fou de bronze? Et cet étrange majordome qui la talonne, Alice est persuadée de le connaître…

 

Lien vers les Editions Nouvelle Bibliothèque

Lien vers le blog de Constance Dufort

Publicités

2 commentaires sur « So long, Alice {Constance Dufort} »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s