Publié dans Mes envies du moment..

Aquarium {David Vann}

couv rivire

Olà bom dià ! Ça va comment chez vous ?

Encore un livre qui parle d’eau, plus ou moins.. elle n’est jamais très loin de moi ! Ce roman était dans ma pile depuis un moment, et puis une lecture commune entre deux nénettes sur Instagram, à laquelle je me suis allègrement incrustée 🙂 C’est parti.

Je commence tout de suite par le bémol,  comme ça je suis débarrassée : ce qui m’a titillé un peu durant la lecture, c’est l’absence des tirets de dialogue, non plus de vrai paragraphe spécial dialogue.. ! En quoi cela dérange ? Disons que cela me perd un peu, dialogue, narration, j’ai du m’y reprendre à plusieurs fois pour certains passages afin d’être sûre qu’un personnage parlait bien. Rien de dramatique oui, mais c’est à signaler. Autant je peux laisser passer quelques coquilles ou fautes d’orthographe (ben oui..), autant la mise en page est super importante pour moi, on a tous nos tocs ! Les filles ont lu en broché et moi sur la liseuse et nous avions le même constat. C’est apparemment une habitude chez Mr Vann, il va falloir que je m’y fasse parce qu’il y en aura d’autres 🙂

Alors ce livre.. c’est un aquarium géant ! Mais n’allez pas croire à un documentaire sur les poissons rouges. « Aquarium », c’est un espace où tout se balade, tout est en suspension, les émotions, les personnes.. C’est aussi un espace où vivent plusieurs espèces, plusieurs tempéraments, plusieurs histoires, plusieurs relations. Des relations mère / fille, père / fille, beau-père / fille, fille / fille… Mais tous ces rapports, tumultueux pour certains, tournent autour d’une seule et même jeune fille : Caitlin, 12 ans.

Caitlin est une jeune fille plutôt mature, même trop quelquefois. J’ai lu ses pensées comme celles d’un adulte, elle est épatante et forte. Bien qu’elle se sente bien seule dans sa vie, elle a appris à réfléchir par elle même et à refaire son monde, comme dans un aquarium. Cette gamine est loin d’être bête et voue un amour inconditionnel à sa mère. Sa vie n’est guerre joyeuse,  elle passe le plus clair de son temps à l’aquarium de la ville sa bulle, son enclos, comme si elle voulait être protégée.

Autour d’elle gravite tout un peuple, une colonie quelque peu décousue  : le vieux monsieur de l’aquarium est un personnage clé du roman. Confident premier de Caitlin, il va s’immiscer dans sa vie de manière particulière et pas forcément bien vue de la part de tout le monde. Je l’aime beaucoup, c’est un être touchant malgré des actes passés discutables. J’ai eu envie quelquefois de lui clouer le bec pour qu’il arrête de s’excuser.

Steve le mec sympa qui vient équilibrer un peu tout ça, gentil, cuisto.. toujours une anecdote pour détendre l’atmosphère, faire voyager.. J’ai particulièrement aimé les poissons égyptiens !

La mère, ah Shéri ! Personnage au lourd passé qui va se révéler sous un jour nouveau et abattre des cartes et des secrets. Elle se démène tant bien que mal pour survivre dans cet appart’ miteux, à bosser au milieu des containers, à essayer de joindre les deux bouts pour assurer un avenir à sa fille.. mais est-ce ainsi qu’on aime un enfant ? La folie d’une mère voulant protéger sa fille peut être parfois destructrice.

Et puis la copine de classe, avec qui elle découvrira les premiers émois.. Un personnage avec lequel j’ai eu du mal à accrocher également, un caractère trop affirmé, top intrusif à mon goût.

Après une première moitié plutôt calme, où l’auteur plante le décor, nous promène au milieu des hippocampes pygmées ou des poissons mains, un secret révélé vient tout renverser. Comme une boule à neige. Une fois secouée, rien ne revient à sa place. Et là, j’ai rencontré David Vann et sa réputation. L’auteur nous montre à quel point l’adulte peut détruire l’enfant, comment les souvenirs et les cicatrices du passé peuvent tout gâcher. L’humain peut se montrer violent, pas seulement physiquement, mais moralement. C’est tout autant destructeur et peut laisser des séquelles monstrueuses, bien des années après. Preuve en est avec un des personnages qui réveille le monstre qui sommeil en lui. Je n’ai eu aucun mal à le détester. Quoi qu’il ait vécu, ce qu’il fait subir aux autres est impardonnable.

Malgré la dureté du sujet, l’auteur traite de problèmes familiaux sensibles avec une plume très fluide, addictive et maitrisée. Il dépeint des personnages sincères et authentiques, de part leur actes et leurs paroles. Il a beau apporter un soin particulier aux descriptions de la faune qui peuple l’aquarium, avec de superbes dessins de poissons qui ornent quelques pages, il n’en reste pas moins un livre poignant et violent, sur un noyau familial chavirant dans la noirceur. Un final remontant à la surface, pour laisser le temps de respirer et d’espérer un pardon bienvenu.

Un coup de cœur doit me prendre par surprise. Ici, je savais à quoi m’attendre, j’en attendais d’ailleurs beaucoup. Aucune déception, j’ai tout simplement A-Do-Ré, David Vann est très bon. Il entre désormais dans mon panthéon des Auteurs favoris. A confirmer avec Sukkwan Island, un level au dessus, que je lirai cet été.

 

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Résumé : Caitlin, douze ans, habite avec sa mère dans un modeste appartement d’une banlieue de Seattle. Afin d’échapper à la solitude et à la grisaille de sa vie quotidienne, chaque jour, après l’école, elle court à l’aquarium pour se plonger dans les profondeurs du monde marin qui la fascine. Là, elle rencontre un vieil homme qui semble partager sa passion pour les poissons et devient peu à peu son confident. Mais la vie de Caitlin bascule le jour où sa mère découvre cette amitié et lui révèle le terrible secret qui les lie toutes deux à cet homme.

Editeur : Gallmeister

Genre : Littérature Américaine, Roman noir

Sortie grand format :  03/10/2016 ◊ Prix : 23€ ◊ 280 pages

Sortie Totem {version poche} : 05/04/2018 ◊ Prix 9.20€ ◊ 240 pages

Aquarium totem

Lien vers la fiche produit Gallmeister

 

Lecture commune avec @unefilledanslebois & @my_books_my_wonderland sur IG !

Publicités

15 commentaires sur « Aquarium {David Vann} »

  1. Je n’ai pas tout lu de ta chronique car il est dans ma PAL et je suis froussarde, mais ta conclusion me donne très envie de me lancer dedans ! 😊 J’ai bien noté pour les dialogues, va falloir que je me concentre ! Hehe

    Aimé par 1 personne

    1. Si tu as peur d’être choquée, je pense que cela peut aller. As tu lu d’autres David Vann ? moi c’est le premier et apparemment c’est le plus soft ! c’est pour ça que j’ai commencé par celui ci 🙂 Vivement ton retour alors, que je vois si je suis bonne conseillère ! merci de ton passage..

      Aimé par 1 personne

    1. Je ne sais pas quand je lirai Sukkwann Island, du tout.. 😦 mais je sais qu’il tranche. Certains avis sont très négatif quand au coté dérangeant justement. Aquarium était une préparation mentale pour moi ^^ Merci de ton passage, comme toujours 😉

      Aimé par 1 personne

    1. Ah cool, j’aime bien donner envie aux copines pour les bons bouquins ! Je pense que tu peux aimer , si tu n’est pas regardante sur le style typographique.. certains sont choqués ^^

      J'aime

  2. Je suis ravie de l’avoir lu avec vous deux! C’était une belle lecture et de beaux échanges. C’est drôle pour la mise en forme sans les tirets, au début je me suis dit que ça m’agacerait beaucoup, mais je réalise que je m’y suis tellement habituée que je n’en ai même pas parlé dans mon billet! Je pense que ça m’a surprise mais finalement pas trop dérangée.
    Pour ce qui est de l’histoire, quelle claque quand même! et le plus drôle c’est que ma lecture en cours parle aussi d’un parent assez dérangé… Finalement je les enchaîne! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui moi aussi ravie de cette lecture commune, pleine de partages et de papotages ! c’était vraiment motivant et je referai dès que je peux avec vous les filles 🙂 je regarde mon planning !
      Pour les tirets, il y a des gens que cela choque vraiment, mais tous les auteurs ont leur style, alors pourquoi pas ? une fois qu’on s’y est fait, ça passe.. Et le final, pas si « claque » que ça si j’en crois les autres David Vann.. J’ai peur de les lire maintenant 😀 A bientôt

      Aimé par 1 personne

  3. je n’ai pas encore lu celui-ci. on m’a promis de la noirceur, le plus atroce de l’humain avec les personnages de cet auteur – tout ce que j’adule. donc je commencerai la lecture prochainement. sinon, pour le fait que le dialogue est incorporé au reste, j’avoue que je préfère cette forme là. au contraire de toi, je déteste quand le dialogue est séparé du reste xD

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Hubris libris ! J’aime ces échanges de confort de lecture ou ses retours d’émotions sur nos livres communs ! il montre que tout n’est que suggestif et vraiment personnel. Je ne sais pas lesquels tu as lu de David Vann d’après mes informateurs, c’est le plus léger apparemment. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai commencé avec Aquarium, je voulais y aller en douceur. Maintenant, je crois que je peux aller vers Sukkwan Island, l’as tu lu ? Je guette don avis sur Aquarium, histoire de comparer nos émotions face à cette noirceur parentale.. Au plaisir et merci pour ta visite.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s