Publié dans Service Presse

La nuit la mer n’est qu’un bruit – Andrew Miller

Bonjour à tous ! on continue dans les ‘vieilles lectures’.. datant d’il y a deux mois..

Encore une histoire de mer, mais pas que. Aujourd’hui, c’est au tour de ce livre de passer sur le grill.

La nuit, la mer n'est qu'un bruit - Miller, Andrew

Tim et Maud s’aiment mais pas de la même façon.. Lui jovial et démonstratif, elle introvertie et calme. Ils forment un couple uni, mais qui n’en est pas un, qui n’en n’est plus un en fait.

C’est un drame familial qui va les séparer petit à petit, puis définitivement : quand on n’a pas la même façon de faire un deuil c’est l’ultime non retour. Surtout quand en face, c’est la mer la qui habite l’esprit de Maud, déjà très ‘dans son monde’.

C’est tout naturellement que, suite à cet évènement, lui part se réfugier en famille, elle part en mer, seule sur son voilier..

La première partie du roman est simple, sans fioritures, un peu longue et trop tranquille. Le rythme est comme la personnalité de Maud, réservé et silencieux. Leur histoire d’amour est plate et sans surprise. Maud m’énerve en fait. Sa place dans le couple est partout mais nulle part. Vraiment trop effacée.

La seconde partie et fin du livre, c’est Maud en navigation. Et je crois que cela m’a dérouté : c’était vraiment très long, plat, sans états d’âmes.. et pourtant. Les coups de vents et les avaries en mer se multiplient afin de laisser Maud s’exprimer, mais  rien n’y fait. Elle intériorise tout ici aussi. C’est trop « journal de bord » pour moi. Pour se faire, le vocabulaire technique est très présent et les novices pourraient se noyer dans le flots des manœuvres.

Pour ma part, je n’ai pas été emportée par les vagues, il me manquait ce quelque chose d’addictif.. et peut être un peu plus de ‘mouvements’. On parcourt peu finalement,  la décadence du couple, des émotions qui les hantent suite à ce deuil ou même leur séparation.

Le résumé me tentait pas mal : un couple unis par la voile, l’appel de la mer.. Ça me parlait. Mais peut être que j’en attendais trop.. Petite déception..

Dommage.

Service Presse transmis par Net Galley et les Editions Piranha que je remercie.

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Résumé : Tout oppose Maud et Tim. Fille unique de parents modestes, Maud est une scientifique brillante. Issu d’une famille nombreuse, aisée et fantasque, Tim passe ses journées à jouer et composer de la musique. Elle est secrète, réticente à la vie. Il est exubérant et exprime ouvertement ses sentiments. Réunis par leur passion commune, la voile, ils finissent pourtant par former un couple puis une famille. Lorsqu’une terrible tragédie les frappe, chacun réagit à sa manière. Il se réfugie chez ses parents, incapable de surmonter sa douleur. Elle décide de mettre le cap à l’Ouest pour traverser l’océan en solitaire. La nuit, la mer n’est qu’un bruit est un voyage fascinant au cœur des sentiments et de l’indicible. La réponse d’une femme impénétrable à l’appel du large.

Genre : Drame, Littérature étrangère

Pages : 304

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s