Publié dans Service Presse

La Nébuleuse d’Héra Tome 1 La toile du Destin {Lydie A.Wallon}

Nébuleuse d'héra

Bon, Félicie aime l’aventure, cherche à sortir de sa zone de confort salée et mouillée (comprenez la mer..) mais qu’on se le dise, l’espace c’était quand même fort,  mais c’est surtout pas du tout du tout son registre. Ce qui explique aussi pourquoi j’ai eu autant de mal à trouver des mots pour écrire mon avis.

Lorsque Lydie A. Wallon a proposé son livre en service presse, j’avoue avoir beaucoup hésité, l’ancienne couverture ne me parlait pas franchement : trop futuriste pour moi, le gros cliché quoi. Mais l’auteur nous a vendu du rêve : « hey, ce n’est pas de la science fiction habituelle, c’est un truc de fille ! », dis comme cela, je suis descendue de mon rafiot et j’ai sauté dans un vaisseau spatial après avoir enfilé ma combinaison de cosmonaute, vive la bagarre avec les astéroïdes.. !

Nous voici dans le futur, en 3602 dans la Nébuleuse d’Héra. Ici point de météorite ni de bataille au sabre lazer. L’histoire se passe sur 3 planètes avec 3 « races » différentes : les Homogènes génétiquement crées en laboratoire et se croyant supérieurs aux deux autres, les Anifahs (mi hommes mi animaux) et les humains. Tous essayent de cohabiter. Les décors sont détaillés avec beaucoup de précisions et de richesses, que nous soyons dans une foret dangereuse, une maison close ou encore dans un vaisseau spatial..

Dès le début, l’auteure nous emporte dans un tourbillon d’évènements avec des personnages principaux, tous très différents : Kendahl qui s’échoue avec Mé-Boh dans une zone dangereuse d’Héra , va se retrouver prise en semi otage par Rajan un égoutier qui les amène dans sa « tribu ». Ils vont devoir faire preuve de savoir vivre pour ne pas s’entretuer lors de la traversée de la foret.. Puis nous suivons Magnus qui est sur la trace de sa sœur jumelle, Cassandre, emprisonnée dans une obscure demeure remplie d’adolescents et tenue par une mystérieuse Lady Marlyse aux grands pouvoirs.. Enfin, nous assisterons le commissaire Grant dans son enquête sur les meurtres qui sévissent dans Hérawood.. Nous y rencontrerons Amir Cloony, personnage haut en couleur (et carrément détestable, oups je spoile !) et fils d’une des dernières victimes..

Au début de la lecture, on pourrait s’y perdre, un vrai voyage intersidéral ! Tous ces protagonistes, ces complots, ces différences, il y en a partout, ça part dans tout les sens, pas de temps morts ! Les univers et les destins de chacun sont éloignés : on passe de l’un à l’autre mais finalement avec une étonnante facilité. Des histoires plutôt complexes mais encore une fois très bien travaillées et expliquées : elles pourraient très bien se suffirent à elles même. Mais une fois l’intrigue lancée et tous les personnages mis en place, on se demande où va nous emmener l’auteure ? On passe notre temps à cogiter, à imaginer des liens entre telle ou telle personne, des actions qu’on imagine pour l’un ou des résolutions d’enquêtes qui tombent à l’eau.. Il n’y a que Lydie A. Wallon pour mener à bien ses équipes ; petit à petit, par bride d’événements, elle a su réunir tout ses protagonistes, et les destins de chacun vont finalement s’imbriquer parfaitement.

Le nombre de page n’est pas à négliger non plus : 440 pages sur ma liseuse ! j’ai eu un peu peur de ne pas suivre, de par le genre Sf uniquement, mais encore une fois la fluidité de l’écriture de l’auteur nous entraine de page en page sans nous déranger. Le vocabulaire très futuriste et bien fourni nous transporte dans l’atmosphère d’Héra dans une grande cohésion. On a tout le temps de s’attacher ou de s’identifier aux personnages, aux tempéraments très différents. Tout est maitrisé, pas de risques de collisions !

Le final, bien qu’explosif en dénouements est plutôt calme dans les états d’esprits : mais il laisse présager un second tome tout aussi futuriste que le premier, encore plus énigmatique et complotiste, peut être même des amours naissants (on reste des filles hein !), le tout dans la nuance ce qui est fort apprécié..

Pour résumer, je suis très agréablement surprise. Une sortie de zone de confort risquée mais qui a su me faire découvrir une branche de la Sf vraiment sympathique. Cela ne reste pas un genre littéraire qui me parle, mais très honnêtement, je pense que le style de l’auteur y est pour quelque – chose dans le fait de m’avoir fait apprécier son livre à sa juste valeur. Je ne doute pas que les pro Sf se régaleront !

La page de l’auteur pour continuer la ballade dans le futur et pour vous procurer ce roman vous pouvez aussi aller ICI (click)

Un gros merci Lydie A . Wallon pour m’avoir permis de me plonger dans ton univers futuriste tout en douceur, merci pour ta patience et ta générosité.

Service presse confié par l’auteur ♥.

* * * * *

Résumé : Année 3602, dans un univers comprenant de multiples espèces et de nombreuses planètes… Kendalh fait partie de la race « supérieure » homogène. Son code génétique ne doit rien au hasard puisqu’elle a été créée en laboratoire selon les critères sélectionnés par ses parents. Scientifique de formation, grâce à la technique du clonage, Kendalh ramène à la vie des animaux disparus sous l’ère terristorique, époque durant laquelle la Terre était encore habitable. Après une année de stage passée sur une installation spatiale, il est temps pour elle de rejoindre la planète Héra. À l’approche de sa cité, son vaisseau chavire brusquement et va se poser en catastrophe dans un territoire hostile. Lorsque des créatures impitoyables les pourchassent, Kendalh et son ami Mé-Boh, un être mi-homme mi-loup, sont miraculeusement sauvés par un humain possédant des cristaux aux pouvoirs incommensurables : les légendaires gulabis. Dans ce premier tome d’une saga épique, La Nébuleuse d’Héra aborde les thèmes de la génétique et les déviances qu’elles sont susceptibles d’entraîner. On y découvre les problématiques et les implications qui découlent du déménagement interstellaire de toute une civilisation pour survivre. Il y est question de tolérance, d’oppression et de résistance. Plongez dans des décors fantastiques et futuristes ! Suivez des êtres dotés de dons leur permettant de manipuler le destin de ceux qu’ils croisent !

Publicités