Dites-moi des choses tendres {Cécile Hennerolles}

Dites moi des choses tendres02

 

Quel beau roman d’amour.. pas de romance non, mais bien l’Amour, avec un grand A, celui qui apprend, celui qui reprend, celui qui fait mal, qui remue, celui qui détruit, celui qui fait vaciller, fait tromper, celui qui débute ou qui fait grandir.. L’intemporel. Toutes ces formes d’amour sont superbement racontées dans ce subtil roman de Cécile Hennerolles.

Avant de s’immiscer dans le vif du sujet, une parenthèse sur la qualité de la superbe couverture : une double page pliée, cartonnée et gaufrée, papier mat. Je n’y suis pas insensible du tout, l’objet livre me plait.

Maintenant,  » Dites-moi des choses tendres »

L’auteure nous plonge dans la vie de plusieurs personnages, à des étapes charnières de leur(s) histoire(s) d’amour(s). Entre le couple de quadra essoufflés, le jeune ado qui découvre les battements de son cœur, le couple de grands parents qui nous montre qu’il est toujours possible d’aimer après 50 ans de mariage, ou encore le jeune homme ou cette jeune femme fraichement célibataires qui tentent de redonner sa chance à l’amour en s’aidant mutuellement.

Ce roman m’a beaucoup touché, de part le fait aussi, que les personnages n’aient pas de prénoms. La plume est parfois soignée, lâchée,  posée et l’amour est décrit à chaque fois comme les personnages le vivent.  Tour à tour, ces acteurs sont trompeurs, apaisants, blessants, curieux mais tous vivent un amour qui va les marquer. Les chapitres courts, se partagent les protagonistes, chacun dans sa vie, dans une écriture qui lui est propre.. Texto, mot d’amour, pensées.

Malgré tout ce petit monde, tous différents, touchants ou parfois critiquables, on se retrouve dans le tourbillon de la vie. Des moments qui nous parlent, nous rappellent que l’amour peut-être complexe ou nous préparent à quelque-chose de différent. Toutes ces vies qui se croisent et se retrouvent, démontrent que malgré tout, ce n’est qu’une histoire de sentiments, à commencer par celui qu’on s’accorde.

En ces temps compliqués, je vous envoie une vague d’amour..

 

Un grand Merci à Eyrolles pour cette touchante lecture.

eyrolles

∴  ∴  ∴  ∴  ∴

Eyrolles (Lien) ◊ Collection Aparté ◊ Octobre 2019 ◊ 16€ broché ◊ 7,99€ num.

Dites moi des choses tendres 0

 

Et parce qu’il n’y a pas que mon avis qui compte…

» » AnaLire

» » NewKidsOnTheGeek

 

 

Charlie Chaplin, je fais rire le monde entier {Eric Simard}

Charlie Chaplin 01

 

Hello les jeunes lecteurs !

Qui ne connait pas Charlie Chaplin ? Moi j’avoue.. enfin si, de nom, mais je ne connais rien de sa vie.

Ici c’est le jeune Charles, âgé d’environ 5 ans, qui raconte son histoire, avec sa maman, son frère et leur vie bien miséreuse dans les quartiers pauvres de Londres. Le jeune garçon est très proche de sa mère et son cœur déborde d’amour pour elle. Il nous parle de manière très réaliste et malgré la rudesse de leur vie , il garde toujours une touche d’humour. Même dans des situations dramatiques, Charles s’aperçoit que le rire y fait beaucoup. Très vite, ce sera sa marque de fabrique et son destin semble lancé sur un hasard. Après des années de rues, d’orphelinats, Charlie Chaplin était né.

C’est un petit roman, à peine 40 pages et écrit gros.. destiné aux premiers lecteurs. De très courts chapitres permettent une lecture rapide mais riche d’informations et de découvertes sur les plus marquantes périodes de sa vie. On peut aisément lire un chapitre avec nos enfants avant d’aller dormir ! Le vocabulaire est très facile d’accès, Charlie enfant parle à ses semblables. De nombreuses situations, seront retrouvées dans ses scènes de films. Afin de permettre aux petits curieux de découvrir la filmographie et l’enfance de l’acteur, une numérotation relie une situation à ladite scène, en fin de livre.

« Charlie Chaplin, je fais rire le monde entier » est une toute brève mais complète biographie retraçant la vie chaotique et touchante de cette star intemporelle et novatrice du cinéma comique.

Je recommande ce livre pour les jeunes lecteurs curieux à partir de 8 ans.

Collection « J’ai réussi », qui retrace la vie de personnes ordinaires, parties de rien, parfois même d’une vie dure, qui sont parvenues à marquer les esprits.

Merci à Oskar Editeur et à Angélique pour cette lecture !

 

Oskar

∴  ∴  ∴  ∴ 

Oskar editeur (click) Octobre 2019 4.95€ broché 40 pages à partir de 8 ans

Dans cette même collection, vous pouvez retrouver

Raymond Kopa, premier ballon d’or.

Rosa Parks, contre le racisme.

 

Charlie Chaplin 00

Elsie Tome 1 Une dernière fois {Catherine Francoeur]

Elsie01

 

Bonjour tout le monde !

Nous ne sommes pas mercredi mais nous parlerons de littérature jeunesse quand même..  J’en lis beaucoup ces derniers temps et vous passer un retour uniquement pour le « Mercredi c’est permis » me fera programmer des chroniques jusqu’aux grandes vacances.. Et comme en plus, je suis Très trEs tRèS en retard pour certaines, vous en aurez plusieurs fois dans la semaine, jusqu’à nouvel ordre 🙂

Aujourd’hui, je vous parle enfin d’une Masse Critique de 2019 pour laquelle j’ai accumulé un retard impardonnable (une succession d’aléas…) Je m’en excuse platement auprès de Kennes et Babelio..

Elsie est encore très jeune lorsque ses parents et elle emménagent dans la maison en face de Francine, une personne d’un certain âge, vivant seule.  Très vite et malgré les années qui les séparent, Elsie et Francine vont lier une belle et profonde amitié. Elles passent beaucoup de temps ensemble après l’école, partagent de multiples sujets de discutions, la vieille femme devient comme un membre de la famille. Dix ans passent et le temps fait son œuvre de nous séparer de nos proches. Elles étaient si liées que le décès de Francine bouleverse complètement Elsie . Décidée à garder un contact avec son amie, la jeune fille décide de se procurer une planche de OuiJa. Seulement, novice, Elsie ne dérange plus qu’elle ne communique avec Francine. D’anciens esprits n’ont pas dis leurs derniers mots et c’est toute une famille qui est chamboulée.

Elsie est une jeune fille très actuelle : elle va au lycée, a des amies, se fâche, découvre les sentiments amoureux.. C’est aussi une ado qui a des secrets et compte bien cacher ses essais de discussions avec les défunts à ses parents.

Le style assez jeune, le vocabulaire simple et facile. Une séance de OuiJa qui ouvre des portes sur l’au-delà et une approche spirituelle avec les personnes décédées qui n’arrivent pas à passer de l’autre côté.

Une belle histoire d’amitié, de lien intergénérationnels, une quête de soi.. Beaucoup de sujets sympas mais finalement traités avec une légèreté qui m’ont fait simplement survoler le roman. J’aurais voulu plus de surnaturel (qui intervient vraiment en toute fin), plus de frissons, de suspens.

J’ai lu ce tome 1 avec beaucoup de plaisir mais je ne saurai dire si j’ai aimé ou pas : de manière générale oui, mais il ne me restera pas en mémoire. La fin m’a semblé bien amenée mais ne m’a pas laissé entrevoir de suite, pourtant..

C’est cependant une belle lecture jeunesse qui est accessible pour les 12/13 ans.

Je tiens à remercier les Editions Kennes et Babelio pour cette lecture.

 

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

 

Kennes Editions ∴ Lien du site ∴ 240 pages ∴ Octobre 2019 ∴ 12,90€ broché

 

Pour lire l’avis d’autres lecteurs, c’est par ici  ⇓  ⇓

 

Blog de JustXAmandine

Jess Swann

Mathilde Littéraire

 

 

 

 

Où mourir à Paris ? {Loïc Flameng}

Où mourir 0

 

Et bien, quelle découverte !

Amateurs d’humour noir et cynique, ce livre est fait pour vous.. Les suicidaires marginaux surtout !

Nous avons l’habitude de prendre un guide de voyage pour faire de notre séjour,  un moment remarquable et visiter des recoins parfois méconnus..

Là c’est pour votre dernier voyage et il sera inoubliable !

Dans ce livre au titre plus que troublant, Loic Fameng passe en revue tous ces merveilleux petits coins de Paris, passages sombres, ruelles oubliées, pour les amoureux d’endroits atypiques,  qui veulent mourir en beauté.

Les chapitres sont découpés par thèmes et techniques : où mourir pendu, où mourir immolé, en toute intimité.  Ensuite, de tout petits paragraphes reprenant pour chaque arrondissement, une rue, un cul de sac, un pont ou un parc aux arbres majestueux.. toujours un objet, un lampadaire ou une grosse branche pour vous rendre service.

Les trucs et astuces sont là aussi pour vous conseiller, il ne faudrait pas que vous vous loupiez non plus : par exemple, pour une défenestration, éviter le double vitrage. Et oui.

Vous êtes toujours en vie après ces explications ?

Alors oui, ce livre, ce titre… limite dangereux, voir mesquin. « Où mourir à Paris.. » avant ou après Charlie ? Avant ou après Le Bataclan ? Certes, comme le dit l’auteur, nombre d’éditeur quittent le navire car c’est limite.. Mais vaut il mieux attirer quelques foudres de grincheux qui finiront hilares plutôt que continuer à publier les candidats de télé-réalité au cerveau déjà mort ?

« Où mourir à Paris » c’est une manière originale de découvrir la capitale afin de vous laisser un souvenir impérissable de votre bref passage sur terre..

On ne meurt qu’une fois, alors mettez toutes les chances de votre côté afin de passer l’arme à gauche dans l’endroit qui vous mettra en lumière auprès de vos proches.

Si vous aimez rire et voyager, foncez !

Si vous avez l’âme dépressive et kamikaze mais que vous manquez cruellement d’imagination, lisez le aussi.. On pourra alors dire, à votre mort, que vous nous aurez fait rire (ou chier) jusqu’au bout 🙂

Merci à l’auteur pour ce pur moment d’humour !

 

Illustré par : Berth, Bobika, Carali, Charb, Decressac, Faujour, Gros, Jiho, Lacombe, LB, Lefred Thouron, Lindingre, Pakman, Plop et Kankr, Rust, Waner.

Lu dans le cadre du Jury des Etoiles Librinova

 

Où mourir 1

 

Où mourir 2

 

Page Facebook

Lien Librinova

Où mourir 3 Auteur