Publié dans ABC de l'Auto Editon, Service Presse

Mères primales {Brand Souffy}

Mères primales

Olà olà ! comment ça va chez vous ?

Tout d’abord, je tiens de nouveau à présenter mes plus plates excuses à l’auteur Brand Souffy pour avoir mis autant de temps à lire son roman.. Il y a des auteurs très impatients (voire même dotés d’une exigence mal placée..).. , il y en a qui sont des crèmes ♥.. Et il faut le dire aussi.

Lorsque j’ai reçu le service presse de Mères Primales, il était en format numérique Word. Le numérique est privilégié pour le bateau mais je n’ai pas réalisé que le format Word n’était pas pratique. Je n’ai pu le convertir pour ma liseuse, alors je l’ai laissé sur le pc. Seulement, le pc au bateau, c’est pas évident niveau électricité, je ne peux pas le laisser allumé trop de temps, et c’est aussi difficile de partir en ballade avec dans le sac à dos.. bref.. j’ai mis un temps fou à me poser plus de 15 minutes.. et à chaque fois, je devais recommencer car je ne me « souvenais » plus du début.. Au bout de 4 mois.. (oui j’ai honte, vraiment), j’ai réalisé qu’il était sur fnac, youpi, c’était tout bon pour ma liseuse ! Et là, je me suis auto flagellée car j’étais passé à côté de quelque-chose de vraiment top. Je n’ai plus lâché ce roman et je l’ai avalé en quelques heures. Ce ne sont pas des excuses mais un simple fait, je suis en retard 😦

Passons au livre : quel bouquin ! C’est encore une fois, la couverture qui m’a interpellé.. sobre, simple et avec un titre imagé qui évoquait déjà en moi des choses viscérales. Elle est réalisée par la fille de l’auteur.. Des détails disséminés ici et là, comme la plume de l’auteur, qui sème des petits cailloux pour nous emmener petit à petit, juste où il faut.

Alors attention les pirates, un conseil, ne lisez pas le résumé du livre.. seulement les premières lignes – et encore ! c’est d’ailleurs les seules que je vous donnerai en fin de message.. Après toutes ces longues semaines de coté, je ne me rappelais plus du résumé dans sa totalité et tant mieux, car je suis allée de surprises en surprises, de doutes en questionnements et c’était génial. Le mystère était sans cesse maintenu grâce à la plume accrocheuse de l’auteur..

Louise, la vingtaine, personnage principal, est une fille un peu paumée, seule surtout, pas de famille et peu d’amis. C’est cette fragilité qui va être exploitée par des personnes mal intentionnées, surtout une. Elle s’engouffre alors dans une machination terrible et impensable. Les autres protagonistes sont tous très particuliers et je ne m’étendrais pas sur eux, non plus.. au risque de gâcher le plaisir des découvertes. Ils sont très réalistes et leurs comportements sont parfois horripilants. Quand l’un est d’une extrême générosité et sème de l’amour à foison, l’autre est sans scrupules et le sang coule..

L’auteur à une plume particulière, quelque fois complexe et intellectuelle,  mais c’est bon car elle nous plonge réellement dans ce monde médical et scientifique. Louise à un franc parler, une jeunesse dans le vocabulaire qui vient se mêler au reste. Tout est à sa place et fonctionne très bien. Son amitié avec le Dr Brinder m’est apparue sur le tard un peu douteuse, surtout de la part de celui ci. Mais après tout, un ami peut bien veiller sur nous, non ? Même si quelque fois, nous sommes un peu surpris, mal à l’aise, on laisse faire, on tourne les pages et on assiste à des événements surprenants qui mettent de plus en plus la puce à l’oreille.. La plume sème des indices, des actions de plus en plus malsaines. Et puis l’impensable. (Encore une fois, sans lire le résumé..) les doutes se font « viscéraux ».. Plus d’hésitations au milieu du roman, les événements s’enchainent, les drames, la folie humaine, les courses poursuites. Qui ne l’aurait pas fait dans ce cas présent. Bien que secouée par les révélations, la lecture s’est poursuivie sur une deuxième partie.

A ce moment, la plume change : une autre héroïne parle. Elle est plus posée, intelligente, très fluide, on ressent beaucoup d’amour, de compassion, de rébellion aussi et de tristesse intérieure, accompagnée de haine et d’incompréhension, bien évidement.

Je n’ai pas vu la fin arriver, grâce cette l’histoire au sujet captivant. J’ai pris une belle claque, ce thriller est époustouflant, dérangeant et très complet : il reprend tellement de choses et joue sur plusieurs tableaux, la gloire et le succès, la biologie et la science, les mœurs, la tolérance, la différence, l’amour maternel (vous me voyez venir ?!), sentiment universel et viscéral lorsque l’on devient mère.. C’est aussi une prise de conscience sur ce monde qui va mal et ce que l’on peut en faire.. avec quelques  connaissances en biologie. Cela peut vite dégénérer et ouvrir des portes à de réels humains en proie à une folie  dévastatrice..

La plume à double visage est complète elle aussi, addictive vraiment, chargée de suspens et de rebondissements. Et puis elle devient presque poétique et réfléchie. L’intrigue est très bien ficelée et vient crescendo, les actions se succèdent à un rythme soutenu. Le final est dur, selon moi.. On s’attache cruellement à cette deuxième héroïne..  Stop. Vous l’aurez compris, c’est un gros coup de cœur ♥♥ pour moi. Il pourrait être un One shot, avec une fin ouverte, mais j’ai appris que le second tome est en cours d’écriture et c’est juste génial. J’ai vraiment hâte de me plonger dans l’avenir qu’à décidé Brand Souffy, hâte de savoir où cette découverte pourrait nous mener..

Je ne pensais pas en dire autant, car ce livre ne se décrit pas si facilement.. il se lit et se digère. Il fait réfléchir. Il fait aimer aussi. Son prochain, quel qu’il soit. Mais ça je n’en doute pas pour mes consœurs 🙂

Je n’ai qu’un conseil, lisez-le !

Un grand merci à l’auteur pour m’avoir confié son bébé à lui.. vivement le deuxième donc ?! Pour en avoir appris aussi un peu plus sur sa vie personnelle, je sais que je mets dès maintenant Brand Souffy dans mes auteurs à suivre !

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Résumé : Une jeune femme, Louise, devient mère porteuse pour le compte de gens aisés. Son mentor et employeur, le professeur Brinder, la couve jusqu’à ce qu’elle découvre qu’elle a été manipulée et que le bébé qu’elle porte est destiné à tout autre chose. 

Vous en savez déjà trop 🙂

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Auteur Auto Publié

Genre : Thriller Scientifique

350 pages

Parution : 6/10/2017

Lien Fnac pour vous le procurer c’est ICI

 

Publicités
Publié dans ABC de l'Auto Editon, Mercredi c'est trop permis, Service Presse

Les portes du temps Tome 1 Dangereux paradis {Chloé Chatel}

Mercredi c’est permis ! L’heure des Pasteis de nata mais surtout de la lecture jeunesse !

Dangereux paradis - Chatel, Chloe

Bom dia les pirates !

Aujourd’hui, nous plongeons dans ce roman à la superbe couverture.. Un petit gout de Pirates des Caraïbes. Nous avons eu ce livre sur Simplement pro, ma buissonnière l’ayant déjà lu, vous pouvez lire son retour de lecture ICI.

Thomas et Raphaël passent une partie de leurs vacances ensembles, chez les grands parents de Thomas.  Dans cette famille, Théophile, le papi est un peu un savant fou. Il passe ses journées dans son antre où il se déroulent bien des choses, mais personne ne sait vraiment quoi.. C’est sans compter sur la curiosité des deux jeunes, qui vont s’y aventurer un soir. Ils vont se faire surprendre et s’embarquer dans une drôle de machine.. à remonter le temps .. ou presque !

Ils se retrouvent donc transportés, avec Théophile et Archibald, le meilleur ami de celui – ci, dans une magnifique baie. Magnifique, pas tant que cela ! Leur route va croiser des personnages peu aimables et leur fera suivre bien des péripéties.

J’aime beaucoup lire des livres en commun avec ma buissonnière : nous comparons nos avis en fin de lecture et souvent nous avons le même ressenti. Or cette fois, il m’a manqué un petit quelque chose. C’est pourquoi, les avis sont vraiment suggestifs, ne l’oublions pas.

L’histoire n’est pas très longue et se lit assez vite. Le vocabulaire est totalement adapté pour la tranche d’âge préconisée à savoir  9/12 ans. Les descriptions sont présentes et nous n’avons pas de mal à nous imaginer les lieux. Nous passerons d’une plage à une grotte, ou encore à un temple… Cependant, même avec une histoire courte, j’ai trouvé que cela manquait d’approfondissements. C’est certainement mon statut d’adulte qui parle. Les événements se succèdent et nous passons vite d’une action à une autre. J’ai manqué d’émotions alors qu’il y a vraiment matière : un passage dans un monde inconnu, rencontre avec des pirates, retrouvailles avec un ancien collègue de Théophile.. J’ai trouvé qu’elles étaient trop survolées et pas assez exploitées. D’ailleurs John, n’est méchant qu’à cause de l’arme qu’il a dans sa main car il se laisse trop vite aller aux négociations sympathiques avec les jeunes 🙂 La plume aurait tout à fait pu être plus démonstrative (sans plonger dans la violence) et apporter des caractères plus prononcés, afin d’avoir encore plus d’empathie pour eux.. ou voir même de ne pas les apprécier du tout.

C’est vraiment dommage car nous avons là une belle histoire qui ne demande qu’à être étoffée – à mon gout, surtout sur les émotions. Le thème se tient et le sujet est très bon. L’intrigue est présente et va crescendo, le final – bien que rapide – clôt bien ce premier tome.. Il laisse même entrevoir une suite des aventures des deux ( ou quatre comparses !) avec pourquoi pas, d’autres paysages encore plus beaux.

C’est un petit roman idéal pour les 8/10 ans, pour les plus âgés, il se peut qu’il soit un peu léger.

Je remercie Chloé Chatel pour sa gentillesse et sa patience, la buissonnière étant plus rapide à lire que moi !

Vous pouvez vous rendre sur le site de l’auteur ICI, ou vous procurer ce roman jeunesse sur la Zone (cliques ici)

Service presse confié par l’auteur, via Simplement pro ♥

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Résumé : Thomas, douze ans, passe une partie de ses vacances d’été chez ses grands-parents, à la campagne. Cherchant à connaître les secrets de Théophile, son grand-père, éminent scientifique, il réussit à pénétrer dans son laboratoire. Il y fait la découverte d’une étrange machine à remonter le temps et prend part au voyage qui le conduira sur une île déserte, en compagnie de Théophile, Archibald, l’ami de toujours de celui-ci et son meilleur ami, Raphaël.
Au cours de multiples péripéties, ils vont comprendre que le voyage ne s’est peut-être pas passé comme prévu et qu’ils ne sont pas seuls, sur cette île paradisiaque, en apparence !
Où sont-ils ? Dans une autre dimension ?
Ils vont aller de surprise en surprise dans ce lieu étrange, à l’ambiance mystérieuse et de plus en plus pesante, si bien que le retour n’est plus une certitude…

Ce roman d’aventure jeunesse, sur fonds de science-fiction, mêle voyage dans le temps et univers parallèle. Il plaira aux amateurs d’histoires de pirates et aux explorateurs en herbe, petits et grands !

Auteur : Chloé Chatel – Auto Edition

132 pages – Genre : Jeunesse, Fantastique, Science fiction

Prix : 2.99€ numérique et 6.28€ en broché

 

 

Publié dans ABC de l'Auto Editon

Pauline Benedict (Frédérique Jansois}

Pauline Benedict - Jansois, Frederique

Bom dià les pirates !

Aujourd’hui c’est au tour d’une héroïne plus que touchante d’être mise sous les rayons du soleil de la bibli flottante.. J’ai nommé la douce Pauline Benedict.

Il est vrai que je peux écrire des retours de lecture longs, moins longs.. mais cela ne dépend en aucun cas de la qualité du récit. Il y a des livres qui se suffisent à eux mêmes. Et s’étaler ne rajouterai rien.

Bien que fictif, ce roman historique nous plonge dans notre douloureux passé en entraînant avec lui Pauline, jeune femme de 20 ans, qui vit pendant l’occupation. Avec une plume très délicate et riche d’un parfait français Frédérique Jansois nous plonge dans l’ambiance avec une douce facilité. Le vocabulaire et le langage, ainsi que le passé simple nous embarquent directement au temps de l’avant guerre. La plume de l’auteur est d’une parfaite fluidité, jamais dramatique mais tristement représentative  de la période. Nous pouvons complètement ressentir les émotions de cette sombre époque, la crainte et la peur, l’espoir, la joie, l’amour, puis.. la fatalité de la guerre et son lot de malheurs.

Nous découvrons alors la vie de cette jeune Pauline, mal née, seule et souvent rejetée. Tout au long de sa vie, elle devra se battre pour traverser les épreuves que la vie, ses proches et la guerre lui imposent. Rien ni personne ne lui laissera de répit, sauf peut être quelques belles âmes, de passage… Au milieu de relations familiales désastreuses, Pauline, dévouée, attachante, généreuse, amoureuse, qui va toujours de l’avant. Elle fera des rencontres, des alliances, des bonnes comme des mauvaises. Malgré tout, Pauline gardera sa foi, sa bonté et encore de l’espoir. L’auteure en a fait une très belle personne pour qui on ne peut avoir que de la peine et à qui l’on voudrait panser toutes les plaies. Satanée guerre aussi.. La couverture prend alors tout son sens, la fragilité qui se lit sur ce visage, cette candeur et ce regard vide..

Autour d’elle, Berthe sa mère, malgré une enfance douloureuse, passera sa vie à détester sa fille. Elle lui fera subir les injures, les trahisons, les peurs liées à cette terrible époque. Son frère, Jacques, guère mieux,  sera un horrible détracteur. Il y a aussi des compatriotes, des voisins.. tous auront un rôle à jouer près d’elle.

Un très beau roman poignant malgré la triste réalité de notre passé. Une héroïne dans tous les sens du terme, qui me fait penser à Angélique sur son Rocher. Combattante malgré la vie pendant la guerre, le manque, la misère et la cruauté des humains.

Une très belle plume d’auto édité que je découvre aujourd’hui et que je vous recommande vraiment.

Merci beaucoup Frédérique pour votre gentillesse et soyez sûre de votre plume… ♥♥ Je vous souhaite beaucoup de succès..

Service presse confié par l’auteure.

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Résumé : Paris, 1940. Pauline Benedict a vingt et un ans. Étudiante solitaire, souffre-douleur de sa mère et de Jacques, son aîné, elle se trouve inopinément engagée dans le même combat que ces derniers lorsque les Allemands envahissent la capitale. C’est alors qu’elle s’éprend de Richard, un homme toujours pressé et porteur d’un secret qui le hante. L’attraction est réciproque, mais Richard saura-t-il protéger Pauline de la haine de Jacques, exacerbée jusqu’à pousser celui-ci à la trahison ? De son côté, Pauline saura-t-elle libérer Richard de la culpabilité qui l’empêche d’être heureux ? Et que faire des sentiments que lui témoigne ce capitaine américain, alors que la Libération apporte son lot de joies, de douleurs et de révélations ?

Frédérique Jansois est Auto Editée

16,88€ broché & 3,99€ num. sur Amazon (cliques ICI)

Genre : Historique, Seconde Guerre mondiale.

257 pages

 

Publié dans ABC de l'Auto Editon, Service Presse

Emma tome 1 : à la découverte du monde de Joya {Nadine Bach-Jockers}

Emma-Tome-1--A-la-decouverte-du-monde-de-Joya

Bonjour, bonjour !! Mercredi c’est le jour des gâteaux au chocolat ET des lectures jeunesse ! Aujourd’hui on embarque dans une contrée pleine de douceur.

J’ai reçu ce livre en format numérique, les illustrations étaient en tonalités de gris pour moi, je ne vous apporterai qu’un avis succin dessus.

Emma, jeune héroïne du livre, découvre un monde enchanté jusqu’alors inconnu, où tout est beau et merveilleux : des animaux, des humains.. et tout le monde est très heureux. C’est sans compter sur une méchante reine qui vient mettre tout son bazar et répandre la terreur. Avec des messages de bienveillance, Emma et ses nouveaux amis vont pouvoir résoudre leurs ennuis. La fin de l’histoire laisse présager d’autres aventures qui apporteront, on le suppose, d’autres bons conseils.

La plume de l’auteur est idéalement adaptée aux très jeunes : le langage est très simple et parfaitement compréhensible par des petits écoliers. Les messages sont divers et variés et toujours dans un cadre de bienveillance : la respiration consciente, le yoga mais aussi une prise de conscience sur l’environnement, le jugement hâtif.. De temps en temps, quelques apartés dans une autre police, nous donnent rendez vous en fin de livre pour une mise en pratique ou d’autres explications illustrées.

Dans la seconde partie du livre, vous trouverez des questions de compréhension de texte,  des conseils pour l’environnement, des pages de bricolages, de jardinage et des exercices de Yoga..

Ce livre est relativement court (22 pages en tout sur ma liseuse) mais avec des illustrations et l’histoire se lit très vite : c’est adapté au temps idéal de concentration des plus jeunes. La seconde partie, convient mieux aux plus grands pour les exercices de bricolages notamment.

Je remercie l’auteur pour la confiance accordée et pour m’avoir permis de découvrir son agréable livre pour la jeunesse.

Service presse confié par l’auteur.

 

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Résumé : Emma, perdue dans un nouveau monde, rencontre Elana, petite fée de la forêt qui lui fait découvrir son village. Une reine maléfique, gnome et un monstre des grottes tente de détruire Joya par le feu et la pollution. L’entraide et le mode de vie de ses habitants vont vaincre ensemble les attaques de cette reine. Une belle leçon de vie qui invite chacun à prendre part dans la défense de notre planète.

La Terre tout comme l’être humain a besoin d’attention et de bienveillance. Apprenons à cultiver l’harmonie avec notre Terre et notre corps.
Pourquoi est-il important de prendre soin de sa planète ?
Que peut-on faire pour éviter de la polluer ?
Qu’apportent une bonne respiration et la pratique du yoga ?
Une première approche et des jeux ludiques pour les enfants.

À la fin du livre, des jeux de compréhension de l’histoire, des jeux d’éveils sur l’environnement et des exercices de yoga/respiration consciente pour enfants (niveau débutant – très facile).

Cette série de livres vise à offrir des clés pour s’enrichir de ressources pour inspirer, expérimenter et apprendre à prendre soin de soi, des animaux et de l’environnement.

⇓ ⇓ ⇓

Lien vers le site de l’auteur : cliques ICI