« Mercredi c’est trop permis » et la littérature jeunesse, c’est par ici !

La Seconde Guerre Mondiale, ça vous parle ? Personnellement, je n’étais pas encore née… Mais ce n’est pas pour autant que je n’ai pas été ravie de recevoir ce petit trésor qu’est « Le Réseau Phénix » écrit par Peggy Boudeville, ni même de l’avoir lu. Pour cela, je remercie les éditions Fleurus ! Et comme il est de mon devoir de partager avec vous ce que j’ai pensé de ce livre, j’y vais sans plus tarder !

Dans ce roman, l’histoire est racontée depuis deux époques différentes. D’un côté, nous avons Cécile, Solange et Paul qui vivent l’occupation allemande entre 1940 et 1944. De l’autre, Ben et Mona qui découvrent leurs existences en 2019 et décident de mener leur enquête pour en savoir plus !

Cécile et Solange sont deux amies d’enfance de seize ans qui sont contraintes à fuir Amiens avec leurs parents. Pour cause : les bombardements. Sur leur chemin, ils font la rencontre de Paul, du même âge que les deux filles. Les trois adolescents se lient d’amitié et décident de se soutenir dans ce chaos. Une fois les bombardements passés, Cécile, Solange et leurs familles peuvent revenir vivre à Amiens, et Paul finit par les rejoindre. Mais même si tout a l’air d’aller mieux pour eux, ce n’est pas vraiment le cas. Ces bombardements n’étaient que le début de leurs ennuis car désormais, ils vivent sous l’occupation allemande. Cécile est juive et est prise au piège. Elle rencontre par hasard, Jean, qui va l’aider à se sauver. Tous (ou presque) sont révoltés et déterminés à récupérer leur pays et s’allient en créant un groupe de résistants qu’ils décident de nommer « Le Réseau Phénix » où chacun a son rôle à jouer.

Ben et Mona sont frère et sœur. Le jour où Ben fait la surprenante découverte d’une vieille valise cachée chez lui et contenant, probablement, les affaires d’un groupe de résistants de la Seconde Guerre Mondiale, il appelle sa sœur à l’aide pour lui proposer d’enquêter avec lui. Ben et Mona se lancent alors à la recherche d’indices et d’autres informations sur ce groupe afin d’en savoir plus à son sujet…

La belle couverture rouge et bleu/vert de ce roman m’ayant déjà beaucoup plu, j’en attendais autant du récit et je n’en ai pas été déçue. Il nous raconte une belle histoire plongée au cœur de ce tragique évènement qu’est la guerre.

« Le Réseau Phénix » est un roman très instructif : on y apprend les circonstances de l’occupation allemande en France dans les années 1940, comme les inégalités, l’étoile et le couvre-feu, par exemple. Il nous fait découvrir la Seconde Guerre mondiale depuis les civils français, qui gardent l’espoir que bientôt, tout s’arrange pour eux. On essaye de se mettre à la place des personnages, d’imaginer ce qu’ils ressentent quant aux conditions dans lesquelles ils vivent malgré eux.

Au-delà de ça, il y a ces superbes descriptions, notamment de paysages, mais également des personnages, et des évènements (comme un attentat). Elles sont une partie importante du roman et sont précises et agréables à lire. Les personnages sont très bien développés, on imagine l’apparence de chacun d’eux et leurs caractères.

Ce livre traite de l’entraide et du courage avec ses personnages solidaires et déterminés à libérer leur pays.

En conclusion, « Le Réseau Phénix » est un livre que je conseille grandement, notamment si vous êtes passionnés d’Histoire !

En espérant vous avoir éclairé sur ce roman, je vous souhaite une heureuse journée, et à bientôt,

Cornélia.

Fleurus – Parution le 10 septembre 2021 – 256 pages – 14,90 € – Dès 12 ans