Bilan de Janvier

Il y a bien longtemps que je n’avais pas fait de bilan..

Je n’aime pas trop de mettre la pression du « RhöOo je n’ai lu que 2 livres ce mois-ci » (parce que cela fonctionne grave chez moi – je culpabilise) mais depuis que je suis à nouveau chercheuse chez Polol’emploi, j’ai repris mon temps de lecture nécessaire à la nourriture de mon cervelet. De ce fait, je me suis aperçue que j’avais lu pas mal quand même et ça fait du bien. Il faut maintenant que je reprenne le rythme du retour des chroniques sur le mois en cours, pour ne pas vous parler de mes lectures de janvier 2021 en décembre.. 2038. On y croit. Enfin surtout moi.

Ma plus belle lecture est sans hésiter, L’arbre des rêves d’Antoine Reux. Un roman illustré magnifique, dont la chronique arrive un prochain mercredi ! teaser de ouf.

Ensuite plein plein de belles et très belles découvertes :

Ida n’existe pas d’Adeline Fleury / Quand la reine chante les abeilles dansent de Véronique Marciejak / Frida Kahlo, la beauté terrible de Gérard de Cortanze / A rebrousse-poil sous le ciel de Shanghai d’Esmeralda Lladser / La grammaire est une chanson douce d’Erik Orsenna (relecture) / Orgasmic de Gérald Ruault / Bleue de toi de La luciole Masquée / La beauté du ciel de Sarah Biasini / Gabrielle – Nouvelle de Franck Thilliez / La réalité des choses de Julien Aranda / Quelques jours de nos vies de Clare Swatman / Chère Mamie de Virginie Grimaldi / Ghachar Ghochar de Vivek Shanbhag.

Ces romans ont été lus d’une traite pour la plupart, en 2 ou 3 jours maxi en fonction de mon planning, ou en une soirée et matinée, tellement ils me plaisaient.

Chez les jeunes, nous avons eu : A Paris sur un cheval Gris d’Yves Pinguilly (relecture) et Patrice Lumumba, la parole assassinée d’Yves Pinguilly également, le hasard.

J’ai préparé ce message le 29/01 au soir, et j’ai encore deux « en-cours » : Trois jours de Denis Brillet et « C’est l’inuit qui gardera le souvenir du blanc » de Lilian Bathelot.

Et puis, il y a les deux suivants, qui me titillaient pourtant terriblement au moment de l’achat, que j’ai commencé ce mois-ci, lus en pointillé entre 2 autres et mis de côté sans les avoir finis.

Mama Finger de Wendall Utroï : le résumé me plaît beaucoup, l’univers aussi, j’en suis au tiers mais, je n’avance pas.. Les paroles en ‘créole’ de Mama Finger me freinent. Certainement que cela donne vie au personnage mais moi, cela me perturbe et alourdit ma lecture..

Mon désir le plus ardent de Pete Fromm : et oui ! Je ne sais pas pourquoi, je ne rentre pas dans l’histoire.. l’écriture certainement, le rythme, bizarre. C’est ça lorsque l’on s’attend à prendre une claque – tellement les autres lecteurs ont aimé, mais quand cela ne passe pas, on traîne les yeux..

Je reprendrai ces lectures plus tard, ou je continuerai à les lire en filigrane, dommage…

Mes prévisions du mois prochain :

Je m’étais fixée une petite règle de vie qui était de ne pas acheter de livre (même chez Emmaus.. le mal) tant que je n’avais pas écris de chronique, histoire de résorber le malaise (une 40taine à ce jour. Oui. Le malaise je vous dis). Ou alors une chronique = un achat : ça le fait mieux au moral (cherchez pas, c’est un développement personnel que j’ai auto-inventé..). Certes je n’ai pas publié de retour récent MAIS… j’ai tout de même écris 7 chroniques donc je me suis fais des ptits plaisirs et même que j’ai acheté du neuf ! Dois-je remercier Monsieur Toussaint Louverture et son super Community Manager qui sait motiver ses troupes. Là aussi c’est mal. Bouh.

Niveau lecture à venir, j’ai pour sûr, les 3 services presse de ma pile : « Tu vis en moi » d’Alessandro Milan, « La mère Lapipe dans son bistrot » de Pierrick Bourgault et finir « C’est l’inuit… »,

Ensuite, j’aimerai bien continuer ma découverte de Frida K. : soit « Lettres by Frida K» ou «Le petit cerf blessé » de Cortanze à nouveau.

Après, j’ai récemment mis sur ma desserte de nuit la plus proche (oui j’en ai plusieurs, ça multiplie les plaisirs..), « Préférer l’hiver »  d’Aurélie Jeannin, « Si belles en ce mouroir » de Marie Laborde, « 14 contrefaçons » collectif des Bêtes & Méchants sous la baguette de Frédéric Soulier, « Mauvaise graine » de Nicolas Jaillet, « Miss crampon » de Claire Castillon, « Et c’est comme ça qu’on a décidé de tuer mon oncle » de Rohan O’Grady… Mais je me connais.. je vais encore finir par piocher un tout autre roman le matin en fonction de mon humeur du jour 🙂

Et c’est parfait comme ça aussi.

Et vous, des prévisions ?

Bon dimanche et à très bientôt.

3 commentaires sur “Bilan de Janvier

Ajouter un commentaire

  1. Super !
    Ma seule prévision est d’essayer de faire redescendre ma PAL et de quand même me laisser tenter par l’un ou l’autre achat..compulsif 😂

    J'aime

  2. Comme toi, j’ai bloqué sur Pete Fromm (je ne sais même plus quel était le titre du roman).
    J’ai appris à lâcher prise sur les chroniques. Pourquoi faudrait-il que chaque lecture fasse l’objet d’un article ?
    Ceci dit, je suis contente que tu sois de retour sur ton blog et je te lirai avec plaisir 😁

    J'aime

  3. L’arbre des rêves d’Antoine a l’air très beau ; je lirai ton avis avec plaisir.
    Quant à Préférer l’hiver, j’en garde un excellent souvenir empreint d’émotions…
    Bon mois de février !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :