Publié dans Littérature Américaine, Mes envies du moment..

Indian Creek {Pete Fromm}

T Pete Fromm Indian Creek

Bonjour à tous,

Période de confinement oblige, un roman où l’auteur s’est lui aussi confiné, pour en ressortir grandit..

Agé d’à peine 20 ans, Pete Fromm s’aventure dans les montagnes rocheuses du Montana en plein hiver, acceptant un poste de garde afin de surveiller les œufs de saumon des rivières. C’est dans cette région froide et hostile, qu’il passera plus de 7 mois, seul avec sa petite chienne Bone. Coupé de tout mais surtout novice, il apprendra la vie au rythme des tempêtes, de la chasse et des quelques courageux ‘visiteurs’ gardes forestiers. A l’aide de ses livres de survie, il apprendra comment apprivoiser cette nature parfois trop rude, les méthodes de conservation de la viande, la cuisine.. Mais la réalité lui sera confirmée avec ces longs mois d’hiver…

C’est dans ce cadre neigeux et froid que se passera le roman : Pete Fromm est seul, il y a peu de dialogues et nous contemplons en même temps les paysages neigeux. Introspection, méditation, réflexion, c’est tout cela les romans de Nature Writing, on écoute le silence, la neige qui tombe et notre lecture suit le même rythme.

Nous assistons à une réelle transformation de l’humain : d’abord inquiet mais curieux de tout et motivé, on remarquera, après l’hiver si rude, sa réticence à laisser venir le printemps avec son lot de visiteurs et de touristes du dimanche. Cette différence de comportement, entre la solitude et le refus de voir ces gens qui ne connaissent rien à la montagne, est si opposée. Il est resté si longtemps dans ces conditions extrêmes que cette nature lui appartient maintenant, il fait corps avec elle et se sent chez lui.

La relation avec sa chienne est très forte, véritable compagnon de vie, il se questionne beaucoup sur le devenir de Bone, une fois la saison passée. Elle qui n’a jamais connu que la nature depuis toute jeune, pourra t’il la garder une fois revenu en ville ? Le moment des adieux arrive pourtant bien vite : adieu à cette liberté, cette nature, cette vie si vraie mais si dure.

Malgré quelques péripéties qui auraient bien pu lui couter la vie, l’auteur s’en sortira toujours avec une nouvelle énergie et pas mal d’humour.

C’est mon premier roman de l’auteur, je n’ai pas de coup de cœur, juste un sentiment de bien être. Je découvre une personne vraie et sincère, riche d’expériences comme je les aime, celles qui rendent les hommes vivants parce qu’ils se confrontent à la nature..

Comme pour David Vann, je poursuivrai la bibliographie avec grand plaisir, le prochain sur la pile est donc « Chinook »

 

Lecture numérique
Traduit par Denis Lagae-Devoldère

 

◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

 

Bibliographie

1992 Nouvelle : The Tall Uncut (non traduit)

Mise en page 11993 Roman : Indian Creek

1994 Nouvelle : King of the mountain (non traduit)

1994 Roman : Monkey Tag (non traduit)

1997 Nouvelle : Chinook

1998 Nouvelle : Avant la nuit

1999 Nouvelle : Night swimming (non traduit)

2000 Roman : Comment tout à commencé

2003 Roman : Lucy in the sky

2014 Roman : Mon désir le plus ardent

2017 Roman : Le nom des étoiles

2019 Roman : La vie en chantier

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s