Publié dans Divers

Questionnaire livresque de A à Z #Première partie

 

A à Z

 

Bonjour tout le monde !

C’est dimanche, c’est tranquillou.. on se pose le temps d’un petit questionnaire déniché – je ne sais plus où – il y a un moment. J’aurais dû garder mes sources..  J’invite qui veut à y répondre. 

 

Ω A pour Auteur – Auteur dont tu as lu le plus de livres.

Alors.. dans ma jeune jeunesse, c’était Georges Chaulet avec Fantômette ! Ado, j’ai plongé dans les Danièle Steel et les Artur Conan Doyle.. étrange couple 🙂  Aujourd’hui, j’ai lu 3 romans de David Vann (lus 3/8) ;  4 romans/nouvelles de Bouffanges (et pas encore tous chroniqués je sais..), les deux de Mélanie Taquet et ceux de Virginie Sarah Lou. Et si je dois être franche, ma curiosité m’a poussé à lire les 5 tomes d’After d’Ana Todd ! J’ai survolé du 2 au 5 car c’était vraiment barbant , mais je voulais savoir pourquoi les jeunettes sont fans de ce genre de livre.

» Dans ma pile à lire, j’ai beaucoup d’auteurs dont j’ai leurs œuvres en nombre en prévision de futures lectures : Pete Fromm, Jack London, Henning Mankell, Jim Lynch, Antje Babendererde, Marie Sabine Roger, les sœurs Bronté… et d’autres !

 

Ω B pour « Best » – La meilleure « suite » de série

Je ne lis pas beaucoup de série bien que j’en ai dans ma pile (surtout de la jeunesse). Après Sherlock  Holmes ado, la seule ‘série’ actuelle lue et dont j’attends la suite c’est « Les aventures d’Edgar Nelson » de Franck Driancourt.

Les aventures d'Edgar Nelson T01

 

Ω C pour « Current » – Lecture en cours.

« Agence 42 » de François Rochet et « Poivre et Sel » de Guillaume Cliquot (sur liseuse)

Ω D pour « Drink » – La boisson qui accompagne tes lectures.

Un latté végétal ou de l’eau gazeuse, tout simplement.

Ω E pour « E-book » – E-books ou romans papier ?

J’avoue que cela me pompe sévère cette polémique sur deux moyens de lecture qui ne sont pas comparables. Question qui n’a pas lieu d’être sauf pour gangrener une discussion avec des personnes fermées 🙂 c’est comme si je vous demandais si vous préfériez le balai ou l’aspirateur ?

Donc, je suis passée à la liseuse il y a au moins 5 ans parce que je vivais dans un bateau et la place réservée aux livres était très restreinte. Il était hors de question de ne plus lire alors il a fallu s’adapter. Aujourd’hui à terre, je n’achète plus de numériques mais j’écoule le stock des livres que j’avais pris depuis tout ce temps. Maman bibliothécaire, les gênes sont là. Je préfère le papier car j’aime l’objet et je peux le gribouiller à  ma guise.. Mais la liseuse reste un moyen idéal pour la place de stockage, lire dans le noir.. Au bateau avec les liseuses étanche, pas de risques d’abîmer les livres papiers que je n’aurais jamais osé sortir en navigation !

 

Ω F pour « Fictif » – Un personnage fictif avec lequel tu serais effectivement sortie au lycée.

Ahah… au temps du lycée, j’aurai pris Christian Grey ou Tom Sawyer 🙂 (nan je déconne..) mais à mon âge.. Adieu la fiction et je prendrais certainement Hubert Bancaud pour continuer à parler de la vie, de l’amour, de la foi et de l’au-delà. (oui Hubert est aujourd’hui séminariste et alors ??)

 

Ω G pour « Glad » – Un roman auquel tu es contente d’avoir donné une chance.

En général, je lis un livre parce que je l’ai choisi et qu’il suscite mon intérêt. Cette année, une lecture SP s’est pourtant invitée sur ma pile sans le demander. Je me suis forcée à m’y mettre et puis, ce fut une énorme surprise. Au risque de me répéter c’est « Au détour du chemin » d’Hubert Bancaud. Je l’ai lu dans la journée, ce récit m’a énormément touché.

Dans le futur, je veux redonner sa chance à Hemingway avec « Le vieil homme et la mer » survolé au collège et pas apprécié. A voir si la plume me touche aujourd’hui..

 

Ω H pour « Hidden » – Un roman que tu considères comme un joyau caché.

C’est tellement subjectif.. un joyaux pour moi n’en n’est pas forcément un pour vous. Je serai sage en pensant à du classique, de la vraie littérature quoi. Mais je suis novice..  ne se prononce pas. Par contre, je déplore la qualité des nouvelles lectures jeunesses en général et trouve vraiment dommage que des joyaux classiques ne soient pas plus appréciés par eux.

 

Ω I pour « Important » – Un moment important dans ta vie de lectrice.

Rien d’extravagant mais j’avoue avoir une jouissance extrême de pouvoir parler d’un roman qui m’a plus avec son auteur.e. On fouille au plus profond du roman, on écoute sa genèse et son écriture, on explore les recoins que l’on n’aurait pas forcément vus.. et le summum c’est de ressentir exactement ce que l’auteur.e a voulu faire passer et que tu le fais chialer avec ta chronique !

 

Ω J pour « Juste » – Le roman que tu viens juste de finir.

« Julien, le bienfaiteur » de Gilles Gerardin. J’ai adoré !

Julien Le bienfaiteur

 

Ω K pour « Kind » – Le genre de romans que tu ne liras jamais.

Je suis de nature curieuse mais je ne veux pas m’ennuyer non plus.. Les essais politico/ecolo non merci. Les triangle/octogone amoureux, un seul m’a suffit pour m’agacer. Et la science fiction.. trop loin pour moi !

 

Ω L pour « Long » – Le roman le plus long que tu n’aies jamais lu.

Je crois que c’était celui de Melissa Da Costa « Tout le bleu du ciel » : 650 pages. Suivi de près par le roman d’Eleanor Handerson « Cotton County » et ses 640 pages.

 

Voilà pour cette première partie, la suite un prochain dimanche !

Je vous souhaite une belle journée.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s