Publié dans Chroniques Buissonnières

Chroniques Buissonnières #6

Bannière Lou

 

Déjà vu

 

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous parle du court roman « Déjà Vu » de Quentin Marchal.

Ariane jeune ado de 14 ans vit un drôle d’événement à la maternelle : elle s’aperçoit que certaines actions se répètent et qu’elle est même capable de faire des boucles temporelles afin de modifier le cours des choses. Elle va alors s’en servir pour tenter de résoudre des situations qui lui ont échappé ..

Malheureusement, elle voit bien que faire des boucles n’arrange pas tout. Parfois, le destin fait ce qu’il veut ; nous ne sommes pas maitres de tout. Mais surtout, nous ne pouvons agir pour les autres..

Elle a beau faire et refaire des boucles, un tragique événement va lui faire comprendre qu’il faut peut être lâcher prise face à des personnes, au risque de nous épuiser pour rien. Leur destin est entre leurs mains. Quelquefois, j’ai eu envie de laisser tomber avant elle et d’arrêter ces boucles à répétitions..

Pourtant, j’avoue que c’est pratique de pouvoir « changer » des événements par exemple, s’apercevoir qu’on a dit une bourde à une copine et de pouvoir remonter le temps pour ne plus la dire.. ou rater son contrôle à cause d’un manque de sommeil et remonter le temps pour dormir plus au lieu de sortir avec les copines..

Ce livre est court et se lit assez vite. Il est raconté d’une telle manière que c’est intense en si peu de page !

Il a pris ma boite crânienne, la secoué très fort, en a extirpé mon cerveau, l’a retourné dans tous les sens et a endormi ma capacité à comprendre les informations que je recevais. Ensuite il m’a tout remis en place, gentiment, tout ça en 68 pages. Puis, à la 69eme, il m’a mis un gros coup de poing dans le ventre avant de me dire avec un grand sourire : « Voila c’est fini. Bye ! » et m’as laissé la, sans voix, a regarder l’écran de ma liseuse pendant 10 minutes, ne comprenant pas vraiment ce qui m’arrivait.

On ressent le mal être d’Ariane, ses migraines, on sent la folie nous gagner et les boucles tourner dans notre tête, elles s’enchainent mais ne changent pas toujours le destin.. Peut-être que tout ne peut pas être changé – ou ne doit pas être changé ?

Ce fut une très belle lecture, ce qui se rapproche le plus du coup de cœur.

 

Δ Δ Δ Δ Δ

 

Résumé : J’ai quatorze ans et depuis toute petite, je peux remonter le temps. Transformer le monde en une boucle, et revivre le même instant. Encore et encore. Jusqu’à changer le cours des événements, plier la réalité à ma volonté. Mais il y a une règle, immuable. Je ne peux pas défier la mort. J’ai quatorze ans depuis hier, mais c’était il y a si longtemps. Mon père est assis face à moi. J’ai vécu ce moment tellement de fois. Je dois trouver une solution. Un moyen de le sauver. Et je recommence. Encore et encore. Car dans quelques instants il mourra.

» » Lien Mazon pour vous le procurer « «

deja vu1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s