Les petits derniers… #6

Une catégorie dont on se passerait bien tous.. mais qui fait quand même vachement plaisir, Avouons-le !

Les Petits Derniers

Bonjour, bonjour !

Le dimanche, c’est le jour des « Petits derniers » sur l’immense pile de Félicie et de sa buissonnière désormais (autant vous dire qu’on double la cata..).

 

Derniers Gallmeister

Bon pour le coup, c’est un craquage abusif, comme vous le verrez parfois ici..

Gallmeister… une maison d’éditions qui ne me laisse pas indifférente, qui mise sur la littérature américaine et ses grands espaces.

J’ai pas mal de ces romans en numériques, que j’avais acheté lors de mon escapade en mer. Et puis, revenue sur la terre ferme, je craque pitoyablement sur les mêmes en papier.. Oui je sais, la faiblesse me perdra. (mais j’ai une excuse, je ne les avais pas encore lus.. Objection retenue ?!)

Voici donc mes derniers acquis, les 3 viennent d’une braderie : je me suis jetée dessus quand je les ai vu, la pauvre dame côté de moi s’en souvient encore 🙂 

 

Sukkwan island de David Vann (on ne le présente plus..)

Une île sauvage du sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal. Mais la rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar, et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin. Couronné par le prix Médicis étranger en 2010, Sukkwan Island est un livre inoubliable qui nous entraîne au coeur des ténèbres de l’âme humaine.

∴ ∴ ∴ ∴ ∴ ∴

L’obscure clarté de l’air de David Vann

« Née pour détruire les rois, née pour remodeler le monde, née pour horrifier et briser et recréer, née pour endurer et n’être jamais effacée. Hécate-Médée, plus qu’une déesse et plus qu’une femme, désormais vivante, aux temps des origines”. Ainsi est Médée, femme libre et enchanteresse, qui bravera tous les interdits pour maîtriser son destin. Magicienne impitoyable assoiffée de pouvoir ou princesse amoureuse trahie par son mari Jason ? Animée par un insatiable désir de vengeance, Médée est l’incarnation même, dans la littérature occidentale, de la prise de conscience de soi, de ses actes et de sa responsabilité.

Dans une langue sublime et féroce, David Vann fait une relecture moderne du mythe de Médée dans toute sa complexe et terrifiante beauté. Le portrait d’une femme exceptionnelle qui allie noirceur et passion dévorante.

∴ ∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Tout est brisé de William Boyle

Tout semble brisé dans la vie d’Erica. Seule avec son vieux père tyrannique tout juste sorti de l’hôpital, elle n’a plus de nouvelles de son fils Jimmy, un jeune homme fragile parti errer à travers le pays sans avoir terminé ses études. Mais voilà qu’après un long silence, Jimmy revient à l’improviste, en piteux état. Erica fera tout pour l’aider, décidée à mieux le comprendre et à rattraper le temps perdu. Mais Jimmy se sent trop mal à l’aise face à sa mère, dans ce quartier de Brooklyn hanté par ses souvenirs ; un profond mal de vivre que ni l’alcool ni les rencontres nocturnes ne parviennent à soulager. Erica, elle, ne veut pas baisser les bras…

 

º º º º º º

 

Connaissez vous l’un de ces titres ? Donnez moi votre avis 🙂

J’ai triché en ayant lu Sukkwan Isand hier, ma chronique suivra dans quelques jours.

 

Bon dimanche à vous les copains lecteurs ..

 

 

 

4 réflexions sur “Les petits derniers… #6

  1. Ouh la la ma félicie !! Sukkwann est noir noir !! angoissant et déstabilisant à souhait ! L’obscure clarté de l’air revisite Médée, pas sûre qu’il faille commencer par celui-ci pour se faire une idée de Vann, si tu as l’occasion Aquarium y est plus fidèle 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ma jolie K.. et bien je dois avoir le coeur pourri parce je m’attendais à pire.. :/ j’avais tellement entendu parler de ce roman dans ces termes justement. Alors bon, oui, Jim a un grain, mettre son fils à table alors qu’il est dans le sac de couchage (zut je spoile.) c’est limite.. mais vois tu, j’avais commencé par Aquarium et il m’a beaucoup plus marqué ! Mes tripes ont valsé avec la mère de Caitlin !! Je continue tranquille la bibliographie de David Vann, le prochain c’est Désolations. Tu l’as lu ? plein de bisous ❤

      Aimé par 1 personne

  2. Si tu veux faire Goat Mountain en lecture commune, dans les prochains mois, dis moi 😊 Car je vais essayé de lire sa bibliographie dans l’ordre donc je lirai Désolations le mois prochain, c’est peut être un peu tôt pour toi ? En tout cas, merci pour tes avis toujours au top, j’adore ! Gros bisous 😘

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s