Publié dans Service Presse

Rodden Eiland {Bouffanges}

Rodden Eiland - Bouffanges

Résumé : Édouard Hythlodée, vétérinaire spécialiste en chirurgie, internationalement renommé, est néanmoins convaincu d’être l’homme le plus poissard du monde. Embarqué dans un vol Tokyo-Sydney, le destin semble lui donner raison : il se retrouve coincé dans les toilettes, tandis que l’avion traverse d’interminables zones de turbulences. Se heurtant la tête contre la cuvette, il finit par sombrer dans l’inconscience.
Lorsqu’il en émergera, Hythlodée se retrouvera seul, sur une île oubliée du Pacifique. À l’exception d’un fragment de queue, l’avion aura disparu, et avec lui l’intégralité des passagers.

Comment survivre sur une île déserte, quand on est le meilleur chirurgien vétérinaire au monde, qu’on a réussi sa vie, que l’humanité vous envie votre intelligence, mais qu’on a séché les cours de survie en milieu hostile, et qu’on a oublié son manuel des Castors Juniors ?
Mais, plus important encore : quel sens donner à sa vie, quand le monde semble résolu à vous oublier ?

Et vous, survivriez-vous sur Rodden Eiland ?

∈∋∈∋∈∋∈∋∈∋∈∋

Quand j’ai lu le synopsis, j’ai su que ce livre me parlerait : l’océan, une ile déserte, la survie.. (le crash moins.. 🙂 ). La couverture parle d’elle même : deux iles, de l’eau, une terre rouge, du bleu, c’est tout. Oui.

Le roman est découpé en 3 parties qui représenteront plusieurs périodes sur l’ile et de ce fait, 3 états d’âmes et 3 rythmes. L’écriture est simple mais recherchée, gorgée de références scientifiques qui renforcent la personnalité du personnage principal : Edouard.

Après le crash de son vol Melbourne-Tokyo, Édouard se retrouve seul survivant sur son ile. Nous découvrons un personnage antipathique, atypique, un peu barré tout de même. Il a des connaissances scientifiques qui lui permettent d’assurer sa survie, façon Kohlanta deLuxe ! Ses évasions cérébrales scientifiques fusent de toutes part, pour tous les sujets et à toutes les occasions, pour allumer un feu ou chercher à boire 🙂 c’est un homme qui « calcule » :

 » Compter a toujours eu un effet apaisant sur moi, alors je calcule mentalement : à raison d’une dizaine de gouttes par feuille, et sachant qu’on compte en général 15 gouttes pour 1 millilitre, ça nous fait deux tiers de millilitre par feuille. Sachant qu’il me faut, avais-je calculé, deux ou trois litres par jour, il me faudrait donc récolter… trois ou quatre milliers de feuilles par jour.

Putain.  »

Le temps sur son ile, baptisée Rodden Eiland, s’écoule inlassablement, teinté de solitude, de doute, de renoncement parfois… Et de réflexions ! Mais au fil du temps, Edouard  s’est forgé une vraie petite société où il a ses habitudes et son « confort » : il a même été jusqu’à domestiquer les rongeurs de l’ile et appris à chasser l’œuf.

Ce n’est pas sans compter sur l’arrivée d’autres naufragés, quelques années plus tard, qui vont vouloir eux aussi, imposer leur lois et repenser cette petite liberté bien huilée qu’avait Edouard.. Tout seul, ça va, mais dès que l’Être humain se retrouve en société, si minime soit elle, il ne peut s’empêcher de repenser l’organisation de son petit monde.. Au début tout est beau mais très vite la nature humaine se révèle et l’homme veut gouverner, gagner, briller..

L’auteur met le doigt sur un sujet qui me parle beaucoup et je ne peux qu’approuver la vision qui se dégage de cette partie d’histoire.

Au final, c’est un livre que j’ai beaucoup aimé, tant sur la description du personnage principal, sa vie en tant que Robinson moderne, que sur sa vision du monde, isolé de tout mais jamais vraiment seul. Le final est.. sans nom, tellement logique et mieux que celle que l’on croit lire… Quel épilogue ! Finalement, j’ai adoré 🙂

Je remercie énormément Bouffanges pour m’avoir fais confiance et m’avoir permise de lire son livre. C’est un auteur que je souhaite découvrir d’avantage ! Merci

Vous pouvez vous le procurer ici

Service presse envoyé par l’auteur ♥

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s