Publié dans Service Presse

Les secrets de la petite boite en fer {Isabelle Fluckiger Jachym}

Les secrets de la petite boite en fer - Fluckiger Jachym, Isabelle

Quand j’entendais mes copines de lectures parler de « coup de cœur », j’étais presque jalouse.. Hey, pourquoi elles ont des frissons, elles ? Pourquoi elles ont ressenti des trucs ? et d’ailleurs, ça arrive comment un coup de cœur ? Et puis c’est quoi d’ailleurs.. ?

Lasse de mes interrogations, j’ai entamé tranquillou « Les secrets de la petite boite en fer » d’Isabelle Fluckiger Jachym..

Déjà, le titre.. « une petite boite en fer » ; ça recèle souvent de souvenirs et des secrets tristes, drôles, amoureux.. Sur la couverture, des photos anciennes, j’adore ça.. on fige le passé en noir & blanc..

Dès les premières pages, j’ai été touchée, vraiment.. C’est l’histoire de Marie, petite mamie qui me rappelle ma Félicie à moi. Elle a 95 ans et Alzheimer qui s’installe confortablement dans sa vie.

Elle débarque sans famille en maison de retraite pour y finir ses jours, tranquillement et ‘entourée’. Elle est perdue, dans ses nouveaux murs, dans sa nouvelle chambre qu’elle ne reconnait pas.. et ce malgré toute l’attention du personnel soignant. La seule chose qui la ramène à sa vie, c’est sa petite boite en fer.. jamais loin d’elle. Au fil des jours, elle se prend d’affection pour deux des soignantes, Assya et Claire. Dès qu’elles le peuvent les deux jeunes femmes viennent passer du temps avec Marie qui dévoile peu à peu, les secrets de sa petite boite en fer, grâce aux photos qui la composent.. C’est l’histoire de sa vie, avec son lot de bons et mauvais moments.. La rencontre avec son bien aimé Charles, l’amour de sa vie, la Guerre de 1940 qui les a séparé, la perte de son fils de 3 ans et son mariage avec un homme très amoureux… Petit à petit, une relation va s’installer entre ces trois femmes, ce qui réconfortera Marie et lui donnera du baume au cœur.

Les 30 premières pages m’ont mise dans le bain : j’ai été émue par son arrivée dans la maison de retraite, je l’imaginais toute petite, toute frêle.. réalisant que c’est certainement sa dernière demeure. Elle est perdue et en colère contre cette maladie qui lui gâche ses souvenirs. Mais elle est si attachante et tellement amoureuse ! Le personnel est présent, très attentif au confort des aïeuls, la prise en charge est très personnalisée, j’ose espérer que c’est comme ça partout, ça fait rêver ! Assya et Claire sont douces et patientes. D’autres personnages feront leur apparition au fil du roman, tous aussi précieux et indispensables au bonheur de Marie.

L’auteur alterne les pensées de Marie et la narration, le passé et le présent, sans jamais se perdre. Les mots sont justes, tendres et sincères, l’écriture est fluide et sensible, elle pique là où il faut. On se plonge dans les souvenirs de cette adorable Marie, ses doutes, ses craintes et son mal être d’être au milieu d’autres ‘malades’ de l’Ephad, mais surtout, on réalise tout cet amour indétrônable qu’elle porte à « son Charles ».

Les mots me parlent, me bercent ou me choquent tellement que j’ai dansé une valse brune au bal du village, j’ai frissonné  lorsque Marie nous parle du feu qui rosissait ses joues un après midi près de la rivière, j’ai entendu les bombes tomber sur les soldats et les pleurs des familles perdant leurs hommes, j’ai forcément pleuré lorsque c’est Charles qui est tombé… J’ai eu envie de rassurer Marie lorsqu’elle se perdait dans les couloirs, j’ai eu les viscères de maman se tordre lorsque son fils a disparu, j’ai retrouvé un semblant de sourire avec Henri, j’ai eu le cœur qui faisait des bons pour des alliances…. J’ai ressenti la douceur de ses petites mains fripées dans lesquelles j’aimais me tenir.. Et j’ai pleuré jusqu’à la dernière ligne…  !!  Tout ça parce que l’auteur a su trouver les bons mots, ceux qui vous racontent une vie pleine d’émotions, sans jamais tomber dans le mélodrame cliché. Cette histoire, cela pourrait très bien être celle de votre mamie.

Alors oui, ce n’est pas un roman « claque-à-l’Américaine », empli d’effet spéciaux… C’est une leçon de vie, un roman VRAI, riche d’amour, de joie, de souvenirs, de sentiments, de moments difficiles. Il nous remet aussi à notre place, pour comprendre nos grands parents, pour respecter ce qu’ils ont vécu, et pour les accompagner au mieux. On y apprend aussi les difficultés et la charge de travail du personnel soignant, au quotidien.

Au final, j’ai maintenant compris ce qu’était un coup de cœur : c’est un truc qui t’arrive en pleine tronche, sans prévenir (sinon c’est pas drôle..) et qui parle à tes tripes : tu lis une phrase, ça te chatouille, tu lis un paragraphe, tu chiales, au bout d’un chapitre, tu es transporté là bas.. A la fin du livre, Marie est ta mamie à toi et tu lui tiens aussi la main avec Henri,  en pleurant.. bref, c’est une méga bombe dans ton ptit coeur…

Je croyais pourtant que j’étais vide à l’intérieur, que je lisais pour occuper mes yeux le soir .. Tout ça c’est fini, j’en ressort chamboulée et pour ça, je dis un énorme Merci à Isabelle ! Je suis fan, je crois que je ne vous lâcherai plus.. ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Je ne peux que vous conseiller fortement de vous procurer cette pépite en or massif (ICI).

Je vous remercie encore chaleureusement Isabelle pour m’avoir permis de découvrir son roman, merci pour votre gentillesse et votre disponibilité et Evidence Editions qui m’a procuré ce Service Presse.

**********************

Auteur : Isabelle Fluckiger Jachym

Evidence Editions collection Electrons libres

Sortie : 13 Mai 2017

Résumé : Marie 95 ans, atteinte de la maladie Alzheimer entre en EHPAD. Elle apprend à vivre en communauté et au rythme des soins de l’institution. Elle se prend d’affection pour deux soignantes, Claire et Assya à qui au fil des jours, elle confie l’histoire de sa vie parsemée de tragédie dont la perte de son fiancé Charles en 1940 lors de la guerre, la disparition de son fils de 3 ans et demi et son mariage avec Henri après la guerre…

Merci de cliquer ICI pour la boutique

 

 

Publicités

9 commentaires sur « Les secrets de la petite boite en fer {Isabelle Fluckiger Jachym} »

  1. Sacré avis ! J’aime beaucoup ta façon d’écrire ! ça prend aux tripes ! Je vais bientôt le lire aussi ^^ L’auteur a également sorti un autre ouvrage chez Evidence édition, si tu es intéressée ^^ : Les soignants… Athlètes du quotidien. C’est un recueil de poèmes et de nouvelles sur les soignants. Il est bouleversant !

    J'aime

    1. Ouh ! Merci beaucoup Amélia 😉 j’ai sincèrement écris ce que j’ai ressenti, on va dire que l’histoire me parlait d’une certaine manière ^^ J’espère que tu aimeras aussi ce très chouette moment de lecture. Cela me fera plaisir de savoir ce que tu en penses également ! Pour les autres livres d’Isabelle, ils me font de l’oeil aussi.. à suivre ! merci beaucoup de ton passage et ton message bises ❤

      J'aime

  2. Hey !
    Ah là là comme je comprends ton ancienne frustration face au coup de coeur des autres..
    Mais je suis contente que tu ais trouvé ton livre coup de coeur surtout qu’il a l’air vraiment touchant ! D’autant plus quand on est concerné..
    Au plaisir 🙂
    E.

    Aimé par 1 personne

Répondre à tendancechieuse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s